Adrian Wyld Adrian Wyld / La Presse Canadienne

OTTAWA — Henry Burris et le Rouge et Noir d’Ottawa sont de retour en finale de la Coupe Grey.

Burris a lancé deux passes de touché et le Rouge et Noir a gagné 35-23 face aux Eskimos d’Edmonton malgré la neige, dimanche, lors de la finale de l’Est.

Le Rouge et Noir affrontera les Stampeders de Calgary, qui ont battu les Lions de la Colombie-Britannique 42-15, dimanche prochain, à Toronto, lors de la finale de Coupe Grey.

Un retour de botté de dégagement de 75 verges de Tristan Jackson avec 3:10 à faire au troisième quart a permis au Rouge et Noir de creuser l’écart à 23-3. Burris a réussi le converti de deux points en rejoignant Patrick Lavoie, augmentant l’écart à 25-3.

Cependant, les Eskimos ont répliqué quand Mike Reilly a lancé une passe de touché de cinq verges à Adarius Bowman avec 13 secondes à faire au troisième quart. Reilly a ensuite ramené les Eskimos à huit points du Rouge et Noir avec une passe de touché de 18 verges à Chris Getzlaf, tôt au quatrième quart.

Ray Early a redonné un coussin de 28-17 au Rouge et Noir avec un placement de 23 verges avec 4:30 à faire au match. Mais Reilly a repéré Bowman fin seul pour un majeur de 57 verges avec 2:57 à jouer, réduisant l’avance du Rouge et Noir à 28-23. Le converti de deux points a été raté.

Le Rouge et Noir a fermé la porte par la suite, alors que Kienan Lafrance a confirmé la victoire des locaux avec une course de 20 verges jusque dans la zone des buts avec 45 secondes à jouer.

«Avant notre dernière séquence offensive, notre coordonnateur à l’attaque Jamie Elizondo nous a dit que nous allions finir cette partie en beauté, a mentionné Burris. Kienen nous a demandé de lui faire un couloir et qu’il allait nous mener jusqu’en finale.»

L’entraîneur-chef du Rouge et Noir, Rick Campbell, n’était pas surpris du jeu de Lafrance et il n’hésiterait pas à le mettre comme partant pour le match de la Coupe Grey.

«Quand nous sommes allés le chercher l’an dernier, nous pouvions voir que la ligue n’allait pas l’intimider, a-t-il fait valoir. Quand nous l’avons fait jouer sur les unités spéciales, nous savions qu’il allait devenir un bon joueur dans cette ligue.»

La météo a eu son mot à dire, alors qu’Ottawa était frappée par sa première tempête de neige de la saison. Le début de la deuxième demie a été retardé pour permettre à des employés du stade d’effectuer des réparations.

«Nous tirions de l’arrière, mais avec l’équipe que nous avons, notre recul n’est jamais assez imposant. Ça n’a toutefois pas aidé notre cause, a avoué l’entraîneur-chef des Eskimos, Jason Maas. Je ne crois pas que la météo a été un énorme facteur. Je crois même que c’était amusant de jouer dans ces conditions.»

Le Rouge et Noir avait perdu 26-20 face aux Eskimos d’Edmonton en finale de la Coupe Grey la saison dernière.

«Nous nous souvenons de ce qui s’est passé l’année dernière, a exprimé Campbell. Nous allons célébrer quelques heures, mais lundi, nous allons nous assurer de reprendre le boulot. Il reste un match à jouer.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus