Mark Zaleski / The Associated Press

NEW YORK — La Ligue nationale de hockey a pris les moyens pour éviter une répétition du cas John Scott au match des étoiles de l’an dernier.

La ligue a ainsi annoncé de nouvelles règles pour le vote du public qui disqualifient les joueurs d’un rôle de capitaine de la formation d’étoiles s’ils sont blessés ou cédés à la Ligue américaine de hockey.

Scott, un dur à cuire, a fait l’objet d’une sélection surprise de la part du public l’an dernier alors qu’il évoluait avec les Coyotes de Phoenix et il a néanmoins agi comme capitaine de l’équipe de la section Pacifique même s’il avait été échangé dans l’intervalle au Canadien de Montréal et rétrogradé à la Ligue américaine.

Scott a été nommé le joueur par excellence de ce tournoi à trois contre trois et dont la formule sera reprise pour une deuxième année. Mais la LNH ne voulait pas une autre situation embarrassante en vue du match de 2017 à Los Angeles.

Les joueurs qui sont blessés ou qui évoluent dans les ligues mineures ne figureront pas sur les bulletins de vote actifs tant qu’ils ne sont pas de retour dans la LNH. Si le joueur désigné capitaine au scrutin est blessé ou dans la LAH, celui avec le deuxième fort total de votes prendra sa place.

Les partisans pourront encore choisir les capitaines de chaque section dans le cadre du scrutin populaire — Métropolitaine, Atlantique, Centrale et Pacifique — indépendamment de sa position.

Ce tournoi à trois contre trois oppose les équipes des sections des deux Associations dans des matchs de 20 minutes chacun avant la présentation de la finale, le 29 janvier.

La veille, on présentera le concours d’habiletés.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus