Le match aller de la finale de l’Est entre l’Impact de Montréal et le Toronto FC au Stade olympique a été retardé, mardi soir.

Les surfaces de réparation n’étaient pas assez larges. Les préposés ont donc dû effacer les lignes latérales et en peindre de nouvelles, sous les «encouragements» sarcastiques de la foule.

Le propriétaire de l’équipe, Joey Saputo, a fait le commentaire suivant à ESPN. «C’est un peu gênant. C’est évidemment la première fois que ça nous arrive. Nous avons déjà été dans cette situation dans le passé, où nous avons accueilli 60 000 fans. Nous avons déjà accueilli la finale de la Ligue des champions. C’est la responsabilité des arbitres [de vérifier les dimensions]. Ils sont arrivés un peu en retard à cause de la circulation autour du Stade. Nous devons prendre nos responsabilités. C’est notre faute. C’est dommage que ce soit arrivé.»

Dans la foulée des événements à Montréal, le compte Twitter du stade de Seattle, qui accueillait la finale de l’Ouest contre Colorado, a réagi de manière comique: «Ne vous inquiétez pas. On a vérifié les mesures, tout va bien.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus