The Associated Press

ARLINGTON, Texas — Kirk Cousins connaissait une belle séquence à sa dernière visite au stade des Cowboys et le scénario se répète cette année, pour le quart des Redskins.

La réponse de Dallas est la recrue Dak Prescott, qui est resté le partant depuis que Tony Romo est rétabli d’une blessure au dos, subie en match préparatoire.

Les Cowboys (9-1) seront en quête d’un 10e gain de suite jeudi à compter de 16h30, lors d’un match de l’Action de grâces contre Washington. Leur séquence a débuté à Landover.

Les Redskins (6-3-1) veulent garder le rythme dans l’Est de la Nationale, où la lutte est serrée.

L’an dernier, le titre de la section leur était déjà acquis quand ils ont conclu la saison en battant les Cowboys 34-23, au AT&T Stadium.

Cousins a réussi trois passes de touché au premier quart et avant la fin de la première demie, on l’a remplacé pour lui donner du repos.

Dimanche dernier, Cousins a aussi obtenu trois passes payantes dans un gain de 42-24 contre les Packers.

Washington a gagné six fois en huit matches depuis des revers contre les Steelers et les Cowboys, à la mi-septembre.

«Kirk fait de l’excellent travail, a dit l’entraîneur des Cowboys, Jason Garrett. Il a réussi beaucoup de grosses passes dans les moments cruciaux. Ça démontre la qualité de ses habiletés et des options qu’il a pour distribuer le ballon.»

Le 18 septembre, Prescott a orchestré une remontée au dernier quart et Dallas a gagné 27-23 face aux Redskins, après que le porteur de ballon recrue Ezekiel Elliott ait été mis à l’écart à cause de deux échappés.

Prescott mène maintenant les quarts recrues de la NFL, tandis qu’Elliott domine la NFL avec 1102 verges au sol.

«Ezekiel, les clubs arrivent parfois à le contenir au départ, mais sa ligne offensive peut vous fatiguer et ça lui ouvre beaucoup de terrain, a dit l’entraîneur des Redskins, Jay Gruden. Et Dak est brillant. La pression ne semble pas l’affecter.»

Depuis la semaine numéro 3, Elliott a récolté 114 verges ou plus dans cinq matches sur huit.

«Je pense que les deux équipes ont changé, a dit l’ancienne star d’Ohio State. Plus vous jouez ensemble, mieux ça se passe. La chimie s’installe. Ça va être un bon match.»

Pour la première fois depuis 2005, Romo ne sera pas le partant dans un match de l’Action de grâces. En début de carrière, Romo a épaté dans ces rencontres de la fin novembre, sortant victorieux de ses cinq premiers matches du genre. Prescott n’était alors qu’un jeune partisan des Cowboys, en Louisiane.

«Le rituel était ‘on se lève, on sait qu’il y aura de la bonne bouffe et ensuite on regarde les Cowboys à la télé’, s’est rappelé l’athlète de 23 ans. C’est excitant de voir que maintenant, je suis parmi les joueurs qui vont participer au match.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus