MANCHESTER, Royaume-Uni — Quand une équipe ne termine pas au sommet de son groupe en Ligue de Champions, ce résultat vient souvent la hanter lors de la ronde des 16. Mais peut-être pas cette année.

Le Bayern Munich et Manchester City sont deux grandes équipes qui sont assurées d’accéder au tour suivant en terminant au deuxième rang à la suite de la plus récente série de matchs de la phase de groupes de la ligue continentale, mercredi.

Le Bayern a perdu 3-2 contre le FC Rostov et terminera derrière l’Atlético de Madrid dans le groupe D. L’Atlético a défait le PSV Eindhoven 2-0 et elle est la seule équipe à avoir gagné ses cinq matchs jusqu’ici.

Man City a fait match nul 1-1 à Borussia Mönchengladbach et ne peut plus espérer devancer le FC Barcelone, qui a confirmé sa place au sommet du groupe C en signant une victoire de 2-0 face au Celtic Glasgow grâce à un doublé de Lionel Messi.

Arsenal devrait aussi terminer en deuxième position du groupe A, à la suite d’un verdict nul de 2-2 contre le Paris Saint-Germain.

Le Real Madrid, champion en titre de la Ligue des Champions, est une autre équipe en deuxième position dans son groupe avant la dernière série de rencontres, alors que la Juventus et Séville luttent pour le premier et le deuxième rang du groupe H.

Voici le résumé des matchs de mercredi:

GROUPE A

Le PSG devance Arsenal en vertu de sa fiche dans les confrontations entre les deux équipes, après avoir arraché un nul grâce à un but contre son camp d’Alex Iwobi à la 77e minute.

Edinson Cavani a marqué sur un centre de Blaise Matuidi pour offrir l’avance aux Français, mais Arsenal a profité d’un but d’Olivier Giroud sur penalty et d’un but contre son camp de Marco Verratti.

Les deux équipes totalisent 11 points, mais le PSG a l’avantage puisqu’il a inscrit plus de buts à l’étranger lors de leurs deux duels. Le PSG et Arsenal avaient fait match nul 1-1 à Paris, en septembre.

Ludogorets Razgrad et le FC Bâle ont fait match nul 0-0 et ont deux points chacun.

GROUPE B

Les équipes qualifiées auraient pu être connues mercredi, mais deux matchs nuls signifient que trois équipes luttent toujours pour deux places.

Naples aurait pu se qualifier il y a un mois, mais son avenir est encore incertain après un nul de 0-0 à domicile face au Dynamo Kiev.

Besiktas a effacé un déficit de trois buts pour arracher un nul de 3-3 à Benfica. Vincent Aboubakar a créé l’égalité à la 89e minute.

Naples et Benfica ont huit points chacun, un de plus que Besiktas. Le Dynamo est éliminé. Lors des derniers matchs, Benfica accueillera Naples et Besiktas rendra visite au Dynamo.

GROUPE C

Messi a guidé le Barça vers une 13e participation d’affilée au tour éliminatoire en gonflant son total à neuf buts cette saison en Ligue des Champions.

L’étoile argentine a ouvert la marque à la 24e minute contre le Celtic, avant de convertir un penalty à la 55e minute — son 92e but en carrière en Ligue des Champions.

Barcelone a quatre points d’avance sur Manchester City, qui a obtenu le point nécessaire pour assurer sa qualification contre Mönchengladbach quand David Silva a fait bouger les cordages pendant les arrêts de jeu de la première demie.

GROUPE D

Peu de gens auraient imaginé voir le FC Rostov signer la première victoire de son histoire en Ligue des Champions face au Bayern, un des favoris cette saison.

Le Bayern est déjà qualifié pour la ronde des 16, mais sera coincé au deuxième rang.

Douglas Costa a ouvert la marque pour le Bayern, mais Sardar Azmoun et Dmitry Poloz ont répliqué pour Rostov. Juan Bernat a ramené les deux équipes à la case départ, mais Christian Noboa a joué les héros à la 67e minute sur un coup franc.

Rostov avait perdu 5-0 lors du premier duel entre les deux équipes, il y a deux mois.

L’Atlético avait besoin d’un seul point pour s’assurer du premier rang du groupe, mais l’équipe espagnole est allée chercher les trois points contre le PSV Eindhoven, conservant ainsi sa fiche immaculée. Kevin Gameiro et Antoine Griezmann ont marqué en deuxième demie.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus