Gracieuseté L'Association de hockey de Laval-Nord a sévi à l'endroit de l'entraîneur atome AA du Cobra.

L’entraîneur du Cobra de Laval-Nord, Michel Vincent, a été renvoyé après avoir demandé à ses joueurs atome AA de courir à l’extérieur avec leur équipement autour du Complexe Guimond.

Il a posé ce geste après une défaite de 5 à 2 face aux Éperviers de Mascouche, le 19 novembre. Cet entraînement punitif aurait duré une vingtaine de minutes pour les hockeyeurs de 9-10 ans.

L’Association sportive de Laval-Nord n’a pas hésité à lui enlever les commandes de cette formation. Le vice-président et président par intérim de l’organisme sportif, Benoit Puskas, a reçu un courriel d’un parent qui voulait retirer son enfant de l’équipe à la suite des incidents.

«Nous avons immédiatement demandé une rencontre avec l’entraîneur le 22 novembre pour obtenir des explications, souligne Benoit Puskas. Ce dernier a admis les faits. Nous lui avons fortement recommandé de démissionner. Nous ne pouvons pas accepter ce genre de comportement qui ne véhicule pas les valeurs que nous voulons transmettre.

«Il y a un mois, nous avions avisé certains entraîneurs qui utilisaient des méthodes dépassées d’arrêter de tenir des pratiques punitives. Il faut changer cette culture. Il faut que ce soit le fun de jouer au hockey. On perd des membres pour ces gestes qui n’ont plus leur place.»

L’entraîneur démissionnaire n’en était pas à ses premières frasques. Il voulait en venir aux coups avec un autre entraîneur des Éclairs de Monteuil, le 22 octobre, toujours au Complexe Guimond.

«La société a évolué et les méthodes d’entraînement aussi, indique-t-il Comme entraîneur, je n’agis pas de la même façon qu’il y a 20 ans.»

Le directeur technique, Stéphane Fideli, sera à la barre de l’équipe atome AA dès samedi lors d’une pratique. Le Cobra participera au tournoi atome de Saint-Michel le 29 novembre, à Montréal.

Inacceptable
Martine Deschamps, de Hockey Laval, affirme qu’il s’agit là d’un geste inacceptable. «Hockey Laval ne cautionne pas ce genre de pratique. L’entraîneur a manqué de jugement. Laval-Nord a bien réagi. L’objectif dans pareil cas est de lui retirer l’équipe.»

Mme Deschamps avait un message pour les entraîneurs: «Il faut réfléchir avant de poser des gestes. C’est tolérance zéro de punir les jeunes de la sorte. Il aurait dû tenir une pratique sans rondelle.»

Elle a confirmé qu’une note figurera à son dossier et qu’il serait surprenant qu’il puisse à nouveau être de retour derrière un banc.

Enfin, la porte-parole de Hockey Laval aimerait bien que les jeunes hockeyeurs ne soient pas trop ébranlés par les agissements et toute la médiatisation de cet événement regrettable. «Le Cobra participera à un tournoi la semaine prochaine. On leur souhaite bonne chance», termine-t-elle.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus