ABOU DHABI, Émirats arabes unis — L’écurie de Formule 1 Manor, en difficultés financières, est le point de changer de mains. Le propriétaire de l’équipe a annoncé, vendredi, qu’il en était venu à une entente avec un nouvel investisseur.

En marge du Grand Prix d’Abou Dhabi, l’homme d’affaires Stephen Fitzpatrick a révélé que l’équipe est en discussions avec plusieurs investisseurs depuis six mois que l’un d’entre eux est désormais en position de tête.

«Nous avons convenu des termes avec un investisseur en ce moment et nous travaillons toujours là-dessus, a confirmé Fitzpatrick, qui a sauvé l’équipe in extremis fin 2014 après avoir été mise en liquidation. Je ne peux pas vraiment parler plus sur les détails.»

Fitzpatrick est maintenant prêt à céder sa place si cela est pour le bin de l’équipe.

«Une des choses où j’ai été très clair, dès le départ, c’est que dans la F1 actuelle, l’argent équivaut à la performance, a-t-il déclaré. Donc, j’ai été très ouvert à un plus grand financement pour aider l’équipe à se développer, [même] si cela signifiait impliquer un autre investisseur, et même un investisseur majoritaire.»

Manor a marqué un point cette saison, ce qui place l’équipe au 11e et dernier rang au championnats des équipes avant la dernière course de la saison à Abou Dhabi, dimanche.

Manor peut toujours viser la 10e place puisque l’équipe est à un point de Sauber, qui détient ce rang pour l’instant.

La différence entre la 10e et la 11e place a son importance puisqu’elle représente plusieurs millions de dollars en revenus de droits de télévision et de distribution.

C’est le pilote allemand Pascal Wehrlein qui a marqué le seul point de l’équipe cette année en terminant la 10e place du Grand Prix d’Autriche en juillet.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus