DÉTROIT — Le Canadien de Montréal doit encore une fière chandelle à Carey Price.

Avec l’aide de son gardien étoile, la formation montréalaise a signé une deuxième victoire de suite pour la première fois depuis le 12 novembre en l’emportant 2-1 en prolongation face aux Red Wings de Detroit, samedi.

Alex Galchenyuk a mis fin au débat en touchant la cible à 3:37 de la période de prolongation à la suite d’une montée à deux contre un en compagnie de son compatriote russe Alexander Radulov. Brendan Gallagher avait forcé la tenue de la prolongation en créant l’égalité à mi-chemin du dernier engagement.

Justin Abdelkader a réveillé la foule du Joe Louis Arena, qui n’avait pas eu droit à un grand spectacle, en trouvant le fond du filet en début de troisième période.

Price a connu l’un de ses meilleurs matchs de la saison, gardant les siens dans le match à plusieurs occasions, et a repoussé 32 lancers. Son vis-à-vis Petr Mrazek s’est signalé à 22 reprises, en privant notamment Arturri Lehkonen d’un but certain en début de match.

«Carey a fait des arrêts extraordinaires, a déclaré l’entraîneur Michel Therrien. Les deux gardiens ont gardé leur équipe dans le match et nous avons réussi à aller chercher la victoire avec le but de Galchenyuk.»

Malgré les deux points, disons que le Canadien aurait pu trouver un meilleur moyen d’entamer un voyage de cinq rencontres. Mais le résultat demeure quand même positif aux yeux de Therrien.

«C’est un voyage qui est un gros défi pour nous, a-t-il ajouté. C’était important d’aller chercher cette première victoire-là.»

La troupe de Therrien avait dominé 10-5 au chapitre des tirs au but en première période et a semblé lever le pied au deuxième engagement, si bien que Price a dû — encore une fois — tenir le fort tant bien que mal. Le portier du Canadien a répondu présent et a repoussé les 15 tirs dirigés vers lui pendant que Mrazek recevait seulement cinq lancers.

Le gardien du CH n’a cependant rien pu faire lorsque le tir des cercles d’Abdelkader a dévié sur le bâton errant de Greg Pateryn pour terminer sa course dans la lucarne à 3:20 du dernier engagement.

Price s’est toutefois repris à plusieurs occasions — et de manière spectaculaire — dans les minutes qui ont suivi en frustrant Henrik Zetterberg sur un déplacement droite-gauche. Il en a rajouté par la suite en frustrant Xavier Ouellet, Jonathan Ericsson et Thomas Vanek en moins de 10 secondes sur la même séquence, alors que sa défensive était totalement désorganisée.

Au moins, ces arrêts n’auront pas été effectués en vain. Gallagher a profité d’une des rares montées du Canadien jusque-là en troisième pour enfiler son premier but depuis le 24 octobre, une disette de 15 rencontres. Le petit attaquant a foncé au filet et a fait dévier le tir-passe de Tomas Plekanec pour créer l’égalité dans un match qui aurait déjà été hors de portée sans l’apport de Price.

Galchenyuk a ensuite tranché le débat en prolongation lorsqu’il a battu Mrazek d’un tir sur réception après avoir vu Shea Weber frapper le poteau de plein fouet.

Les Red Wings n’ont pas été épargnés au cours de ce match assez physique entre les deux équipes qui avaient croisé le fer, il y a deux semaines. Brendan Smith est tombé au combat à la suite d’un contact accidentel avec Phillip Danault et Tyler Bertuzzi a subi une douloureuse blessure lorsque sa jambe est entrée durement en collision avec la bande quand il a été poussé par Alexei Emelin.

Le Canadien reprendra le collier mardi alors qu’il disputera le premier de trois matchs sur la côte ouest américaine contre les Ducks d’Anaheim.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus