ABOU DHABI, Émirats arabes unis — Les adieux de Jenson Button à la Formule 1 ont été bien tristes: il a dû quitter le dernier Grand Prix de sa carrière prématurément en raison d’un bris de suspension.

Button détient une clause d’option lui permettant de piloter une McLaren en 2018, mais il a déclaré avant l’ultime course d’Abou Dhabi qu’il ne s’attendait pas à effectuer un retour.

«Ma course a été plutôt courte, mais j’ai apprécié tout le reste. J’étais très émotif au moment de prendre place dans la voiture, a indiqué Button. C’était bien spécial d’avoir toute l’équipe, ma famille et mes amis qui m’encourageaient alors que je me dirigeais vers le garage. J’étais bien content de porter mes verres fumés à ce moment-là.»

Il en était au 13e tour quand des étincelles ont surgi de sa voiture. Incapable de suivre la parcours, Button, semblant aux prises avec un problème de suspension ou de direction, est passé sur une section gazonnée avant de rejoindre la piste plus loin.

«Je ne pense pas que nous ayons jamais eu ce genre de problème, a expliqué un Button dépité, alors que sa voiture était reconduite au garage. Je suis juste heureux d’avoir pu trouver le problème avant d’avoir mis les freins. Ça a toujours été l’une des forces de notre écurie d’éviter les pièces défectueuses. Il a fallu que ça arrive aujourd’hui.»

Button, très populaire auprès des partisans et des autres pilotes, est sorti de son véhicule et a salué la foule une dernière fois avant d’être réconforté par ses mécaniciens et sa mère.

«Je suis très heureux de tout ce que j’ai accompli au cours de ma carrière. Maintenant, elle est terminée.»

Button cédera sa place au Belge Stoffel Vandoorne, qui sera le partenaire de Fernando Alonso chez McLaren l’an prochain. Button agira à titre de conseiller auprès de l’écurie.

Le pilote de 36 ans a remporté le championnat de la F1 contre toute attente alors qu’il s’alignait avec l’écurie Brawn, en 2009. Il a gagné 15 courses en tout. Celui qui a participé à son premier GP de Formule 1 à l’âge de 20 ans a disputé 305 courses au total, soit une de moins que le septuple champion Michael Schumacher.

Malheureusement, il n’a pas eu les adieux qu’il souhaitait et cet ennui mécanique l’a privé d’un dernier drapeau à damier.

«Je vis dans l’instant présent par contre, a affirmé Button. (Dimanche) soir, je compte avoir beaucoup de plaisir.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus