ANAHEIM, Calif. — Voici cinq moments marquants du match de mardi entre le Canadien de Montréal et les Ducks d’Anaheim.

Gibson intraitable

Le Canadien a largement dominé la première période et tout particulièrement les 15 premières minutes de jeu, mais il s’est buté au gardien John Gibson. Les hommes de Michel Therrien ont notamment été incapables de profiter de deux avantages numériques en première moitié de l’engagement. Alex Galchenyuk a notamment raté une chance en or. Laissé seul à la gauche de Gibson, l’attaquant du Canadien a raté la cible après avoir reçu une belle passe de Shea Weber.

Les Ducks frappent

Si le Canadien a été tenu en échec pendant leurs deux supériorités numériques de la première période, les Ducks n’ont pas raté l’opportunité qui leur a été offerte, pendant une pénalité mineure à Shea Weber. Carey Price a d’abord bloqué une première tentative de Ryan Kesler, qui avait réussi à s’installer derrière les défenseurs Andrei Markov et Alexei Emelin, mais Rickard Rakell, laissé seul à la droite de Price, a pu glisser la rondelle derrière la ligne rouge pour son 9e de la saison.

Fowler double l’avance

Beaucoup plus intenses et dynamiques en deuxième période, les Ducks ont porté la marque 2-0 vers le milieu de l’engagement grâce au 7e de la saison de Cam Fowler. Le défenseur des Ducks, qui est mêlé à des rumeurs de transaction avec plusieurs équipes de la LNH, dont le Canadien, a battu Carey Price d’un tir sur réception qui a dévié sur le bâton d’Alex Galchenyuk. Sur le jeu, Ryan Kesler a récolté sa deuxième mention d’aide de la rencontre.

Price sauve la mise

Battus de vitesse par le Canadien pendant toute la première période, les Ducks ont été supérieurs dans toutes les facettes du jeu au deuxième vingt. Et n’eut été de Carey Price, les Ducks auraient facilement pu se donner une avance de trois ou quatre buts. Le gardien du Canadien a notamment sauvé les meubles à la toute fin de l’engagement, pendant une pénalité mineure, lorsqu’il a réalisé un superbe arrêt de la mitaine contre Corey Perry.

Shaw redonne espoir au Canadien

Il restait 2:53 secondes au temps réglementaire lorsque Michel Therrien a choisi de retirer Carey Price au profit d’un sixième attaquant. Grâce à une pression soutenue du Canadien, le geste a porté fruit. Andrew Shaw s’est rendu devant le filet et a battu Gibson après avoir reçu une belle passe de Max Pacioretty de derrière le filet alors qu’il restait exactement deux minutes à jouer. Mais avec un peu moins de 30 secondes à écouler, Shaw a été pris en défaut pour avoir fait trébucher en zone des Ducks.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus