LOS ANGELES — Trois anciens champions de l’UFC, Georges St-Pierre, Cain Velasquez et T.J. Dillashaw, ont uni leurs efforts dans le but de former une association d’athlètes en arts martiaux mixtes.

Donald Cerrone et Tim Kennedy, deux actuels combattants de l’UFC, ont également annoncé leur participation, mercredi, dans cet effort mené par quelques combattants ainsi que Bjorn Rebney, l’ancien président-directeur général de l’organisation Bellator.

«C’est un différent combat, a mentionné St-Pierre. Même si vous avez peur, c’est le temps de se lever et de faire la bonne chose. C’est une bataille entre ce qui est bien et ce qui est mal et nous ne devrions jamais avoir peur de défendre ce qui est juste.»

L’Association des athlètes en arts martiaux mixtes est la dernière à vouloir tenter d’unir les combattants de ce sport individuel par le moyen d’une convention collective. D’autres tentatives d’organisation de combattants ont fait peu de progrès.

«Ces athlètes risquent plus pour moins d’argent que tous les autres athlètes professionnels», a soutenu Rebney.

St-Pierre ne s’est pas battu dans l’octogone depuis trois ans, mais il est devenu de plus en plus hostile envers l’UFC pendant sa retraite.

«Je sais que des agents seront menacés par l’UFC et l’organisation tentera de convaincre ses combattants que c’est une mauvaise idée de se joindre à nous, a ajouté St-Pierre. Je le sais parce que j’ai déjà été dans cette position. Je n’ai plus à travailler un jour de ma vie, mais je veux que les choses changent pour le mieux.»

Quatre des combattants impliqués sont représentés par Creative Artists Agency, un rival du conglomérat WME-IMG, qui a acheté l’UFC, plus tôt cette année.

Rebney a indiqué que les combattants n’ont pas l’intention de former un syndicat, mais plutôt de persuader l’UFC de les écouter par l’entremise de cette association. Des grèves pourraient même survenir, en dernier recours, si l’UFC refuse de négocier.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus