SAN JOSE, Calif. — Les Sharks de San Jose ont marqué deux buts en première période et ils ont résisté à de valables attaques du Canadien de Montréal lors des 40 dernières minutes de jeu pour signer une victoire de 2-1 vendredi soir au SAP Center.

Le défenseur Brent Burns et le capitaine Joe Pavelski, ce dernier pendant la dernière minute de jeu de l’engagement initial, ont déjoué la vigilance de Carey Price, qui a fait face à 30 tirs dont 16 lors de cette seule première période.

La riposte du Tricolore est venue d’Artturi Lehkonen, qui a marqué son troisième but de la saison pendant la deuxième moitié d’une double mineure à Logan Couture, tard en troisième période. Price avait alors été retiré de ses filets au profit d’un sixième attaquant.

Quelques instants plus tôt, dans ce qui semble avoir été un geste purement accidentel, Couture a atteint Alexander Radulov au-dessus de l’oeil droit alors qu’il ne restait que 4:06 à écouler au temps réglementaire.

Sur le jeu Radulov, qui semblait saigner abondamment, s’est écroulé sur la patinoire, avant de retraiter au vestiaire du Canadien en compagnie du soigneur Graham Rynbend. Après le match, le Canadien a confirmé que Radulov avait été coupé au-dessus de l’oeil droit et qu’il avait reçu quelques points de suture, rien de plus grave.

Radulov a même rencontré les journalistes dans le vestiaire avant que l’équipe ne prenne la direction de l’aéroport pour leur vol vers Los Angeles où le Canadien jouera dimanche après-midi.

«Tout est correct. Mais ça fait peur», a admis Radulov.

Bien qu’il ait obtenu 32 tirs vers Martin Jones, le Canadien a subi un dixième revers consécutif à San Jose.

La dernière victoire du Canadien dans le château-fort des Sharks remonte au 23 novembre 1999, un gain de 3-2 en prolongation. En temps réglementaire, le Tricolore n’a pas gagné à San Jose depuis le 7 novembre 1997.

Les hommes de Michel Therrien ont aussi perdu un deuxième match d’affilée en Californie, après leur défaite par un score identique mardi soir face aux Ducks d’Anaheim.

«Les gars ont été très compétitifs, a déclaré Therrien après la rencontre. Nous affrontions une très bonne équipe et nous avons eu des occasions de marquer. Mais depuis un certain temps, nous avons de la difficulté à trouver le fond du filet. L’effort était là.»

Punition coûteuse

Les Sharks ont profité d’un avantage numérique pour ouvrir la marque.

Burns, avec son 10e de la saison, a fait vibrer les cordages à 5:22, 58 secondes après le début d’une punition mineure à Mark Barberio.

Alimenté par Pavelski, Burns a battu Price à l’aide d’un tir sur réception qui a passé sous le bras du gardien du Canadien. Joe Thornton a aussi participé au but.

Le Canadien est venu près d’égaler le score quelque trois minutes plus tard. Toutefois, Jones a réalisé un spectaculaire arrêt de la mitaine contre Alex Galchenyuk, laissé seul à sa gauche, après une belle passe du revers de Paul Byron.

Les Sharks ont profité d’un revirement pour doubler leur avance avec 56,5 secondes à écouler à la période.

À l’intérieur de la ligne bleue des Sharks, Galchenyuk a tenté une passe vers Radulov, mais la rondelle a frappé l’un de ses patins pour glisser rapidement vers la zone du Canadien.

Thornton et Pavelski ont réussi à se présenter seuls contre Price, et ce dernier a pu compléter la passe de Thornton juste avant que Andrei Markov ne termine son repli défensif.

«Ce deuxième but, surtout contre leur meilleur trio, c’est quelque chose que l’on ne peut pas se permettre, a déclaré Radulov. En fin de compte, c’est ce qui nous a coûté le match.»

Malgré le but tardif des Sharks, le Canadien a amorcé la deuxième période avec énergie, mais n’est pas parvenu à déjoué le portier des Sharks.

Jones s’est notamment mis en évidence devant Brendan Gallagher qui a dirigé deux tirs, coup sur coup, de courte distance.

Jones se dirigeait vers un blanchissage jusqu’à ce que Lehkonen, en pivotant sur lui-même, parvienne à déjouer sa vigilance grâce à un tir à ras la glace qui s’est faufilé entre ses jambières.

«À la fin, nous avons bataillé avec vigueur et nous avons eu des chances de marquer. Leur gardien a été exceptionnel, Price aussi. C’est une longue saison et il faut se ressaisir», a ajouté Radulov.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!