MIAMI — Dwyane Wade se souvient encore de sa réaction quand il a entendu les rumeurs envoyant Shaquille O’Neal au Heat de Miami et à quel point il n’en croyait pas un mot.

Puis, une remorque transportant O’Neal est arrivée à Miami .

«Nous avions cette vision de devenir une équipe championne, a affirmé Wade, mercredi. Ce n’était pas la réalité jusqu’à ce qu’il arrive avec cette remorque.»

Une grande célébration a eu lieu lors de cette journée de juillet, en 2004. Le Heat a gagné le premier de ses trois championnats de la NBA, deux ans plus tard, et l’équipe remerciera O’Neal à sa façon, jeudi soir, quand elle élèvera son chandail numéro 32 dans les hauteurs du American Airlines Arena. Il deviendra le troisième joueur du Heat à recevoir pareil honneur, après Alonzo Mourning et Tim Hardaway.

«J’ai dit que je promettais d’amener un championnat ici, a rappelé O’Neal. Nous l’avons fait.»

Le Heat célébrera le passage d’O’Neal à Miami lors de la mi-temps d’un affrontement contre les Lakers de Los Angeles, qui ont eux aussi retiré son chandail.

«Il a changé la direction dans laquelle allait notre équipe, a insisté le président du Heat, Pat Riley. Il a apporté une légitimité à notre équipe et quand nous avons remporté le championnat, je crois que ça nous a portés vers de nouveaux sommets. Il mérite de recevoir cet honneur. Ce n’est pas seulement par respect, mais aussi pour ce qu’il a fait pour nous.»

Pour l’occasion, la NBA permettra que la mi-temps soit plus longue que prévu. O’Neal a remporté ses trois premiers championnats en carrière avec les Lakers et il a gagné son quatrième et dernier avec le Heat.

«Sa présence à Miami a tout changé, a mentionné Wade, qui porte maintenant les couleurs des Bulls. Il a tout changé et pour tout le monde.»

O’Neal a pris part à 205 parties échelonnées sur quatre saisons avec le Heat. Il a maintenu des moyennes de 19,6 points et 9,1 rebonds par match, mais son impact va bien au-delà de ses statistiques. Il a transformé les matchs du Heat en événements et il l’a fait sans compromettre l’ascension rapide de Wade au statut de vedette de la NBA.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus