Graham Hughes Graham Hughes / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Avec un effectif encore plus réduit qu’à l’habitude, le Canadien n’a pu offrir un dernier cadeau à ses partisans en 2016, alors qu’il a été vaincu 4-2 par le Wild du Minnesota, jeudi, lors de sa dernière sortie au Centre Bell cette année.

Le Canadien était privé d’Alexei Emelin et avait rappelé Joel Hanley d’urgence. Emelin était au chevet de sa conjointe, qui a donné naissance au troisième enfant du couple plus tôt dans la journée.

Shea Weber, Nathan Beaulieu, Mark Barberio et Jeff Petry ont donc été surtaxés, tandis que Hanley (6:35) et Zach Redmond (6:55) ont eu un rôle limité.

Le Canadien n’a pas été en mesure de préserver deux avances d’un but et Eric Staal a finalement tranché en infériorité numérique, tôt en troisième période.

«Ils ont connu un bon début de match, a reconnu l’entraîneur du Canadien Michel Therrien. Pendant les 10 premières minutes, on était sur les talons. Mais après, on a dicté l’allure du match.»

Les deux équipes n’ont pas donné beaucoup d’espace à leurs rivaux et les deux gardiens n’ont pas eu à faire de miracles.

Devan Dubnyk, meneur dans la LNH avant les matchs de jeudi pour la moyenne de buts alloués et le taux d’efficacité, a eu le meilleur devant Carey Price. Dubnyk a effectué 32 arrêts devant le filet du Wild, tandis que Price a accordé trois buts sur 26 lancers.

«Il est un bon gardien, a déclaré Price au sujet de son rival. Son parcours n’a pas toujours été facile, mais vous devez respecter sa volonté et la manière dont il s’est comporté tout au long du processus. Je dois lui lever mon chapeau.

«Ce n’était pas seulement moi contre lui, mais vous voulez toujours faire mieux que votre vis-à-vis.»

Jordan Schroeder, Jared Spurgeon et Jason Zucker ont aussi touché la cible pour le Wild (20-8-4), qui a égalé un record d’équipe en signant une neuvième victoire de suite. Mikaël Granlund a récolté deux aides.

Max Pacioretty, en infériorité numérique, et Artturi Lehkonen généré l’offensive du Canadien (21-8-4), mais la troupe de Therrien a finalement encaissé un deuxième revers en temps réglementaire à ses neuf derniers matchs (5-2-2).

Pacioretty a maintenant inscrit neuf buts à ses neuf dernières rencontres. Weber a mis fin à sa traversée du désert de 10 rencontres en récoltant une aide. Tomas Plekanec a aussi amassé une aide et il a rejoint Peter Mahovlich au 17e rang de l’histoire du Canadien avec 569 points.

Le capitaine a fait bouger les cordages après 2:01 de jeu en deuxième période lors d’une infériorité numérique. Pacioretty s’est échappé après une gaffe de Spurgeon à la ligne bleue du Canadien et il a battu Dubnyk d’un tir des poignets précis du côté du bouclier.

Une rare mauvaise sortie de Price autour de son filet a permis à Schroeder d’inscrire son premier but de la saison en surprenant le no 31 après avoir contourné le filet.

Lehkonen a replacé le Canadien en avant à 10:35 sur un retour après un tir de Brian Flynn. Il s’agissait pour Lehkonen de son quatrième but à ses sept derniers matchs.

Le Wild a toutefois à nouveau créé l’égalité avant la fin du deuxième vingt, avec 4:17 à faire. Spurgeon n’a pas raté sa chance cette fois, après une belle remise de Zucker dans sa direction.

Staal a finalement donné les devants aux visiteurs pour une première fois dans le match en touchant à son tour la cible en infériorité numérique après 3:08 de jeu au dernier tiers. Staal a pu s’avancer seul devant Price, qu’il a battu à l’aide d’un tir vif du côté rapproché.

«Je pensais qu’il allait garder le disque un peu plus longtemps, a expliqué Price. Il est dans la ligue depuis longtemps et il est un joueur créatif.»

Zucker est venu sceller l’issue du match dans un filet désert, avec 23 secondes à jouer.

Le Canadien disputera son dernier match avant le congé de Noël vendredi, quand il rendra visite aux Blue Jackets de Columbus. Il s’agira aussi de son premier d’une série de sept affrontements à l’étranger.

Emelin n’accompagnera pas l’équipe à Columbus, mais l’attaquant Sven Andrighetto sera du voyage après avoir été rappelé des IceCaps de Saint-Jean.

Al Montoya sera devant le filet du Canadien, qui aura l’occasion de venger un revers de 10-0 encaissé à Columbus le 4 novembre dernier.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!