La dernière année a été le théâtre d’âpres batailles, d’adieux déchirants (snif, snif, P.K. Subban) et de succès éclatants (bienvenue sous les feux de la rampe, 
Penny Oleksiak!). Voici, à notre humble avis, les 10 événements qui ont marqué la planète sport au Québec et ailleurs dans le monde. 
Pas de mention des Alouettes de Montréal? Comme disait ma grand-mère: «Si tu n’a rien de bon à dire, tais-toi!».

DETROIT, MI - OCTOBER 21: P.K. Subban #76 of the Nashville Predators looks on in the first period while playing the Detroit Red Wings at Joe Louis Arena on October 21, 2016 in Detroit, Michigan. (Photo by Gregory Shamus/Getty Images)

Le départ 
de P.K.
Cet échange a ébranlé 
la foi de plusieurs 
partisans du Canadien de Montréal. Le 29 juin, Marc Bergevin, après avoir longtemps démenti 
les «rumeurs» voulant qu’il était prêt à se départir de son défenseur étoile, a décidé d’envoyer P.K. Subban aux Predators de Nashville en retour de Shea Weber, un arrière plus vieux doté d’un contrat plus onéreux.

Le fait que Weber produise offensivement, que le Tricolore ait connu un début de saison historique et qu’il soit bien placé au classement aide à faire passer la pilule. Que les Predators de Nashville soient neuvièmes dans l’Ouest ne nuit pas non plus.

Le beau parcours 
de l’Impact
La fin de saison de l’Impact, en particulier le beau parcours en séries de la MLS, aura fait rêver les amateurs de foot montréalais et québécois (et fait oublier les quelques «différends» avec Didier Drogba). L’élimination contre le Toronto FC en finale de l’Est a laissé quelques cicatrices, mais l’aventure en a valu le coup. Et en plus, Toronto a perdu en finale. L’Impact peut encore devenir la première équipe canadienne à remporter la Coupe MLS.

Québec devra attendre
Le 22 juin, la LNH a annoncé l’ajout d’une équipe d’expansion à Las Vegas. On allait apprendre plus tard qu’elle se nommera les Golden Knights (bof). Malheureusement pour les amateurs de hockey de Québec, la candidature de leur ville n’a pas été retenue. Le retour des Nordiques, et la soirée hommage à la moustache de Michel Goulet, se fait toujours tristement attendre.

RIO DE JANEIRO, BRAZIL - AUGUST 11: Gold medalist Penny Oleksiak of Canada celebrates on the podium during the medal ceremony for the Women's 100m Freestyle Final on Day 6 of the Rio 2016 Olympic Games at the Olympic Aquatics Stadium on August 11, 2016 in Rio de Janeiro, Brazil. (Photo by Adam Pretty/Getty Images)

Penny Oleksiak, 
la révélation
Penny Oleksiak a été la révélation des Jeux de Rio. 
La nageuse de 16 ans a récolté quatre médailles, dont une d’or. Le sprinteur Andre De Grasse a lui aussi laissé sa marque avec le bronze au 100 m, l’argent au 200 m et le bronze au relais.

Deux championnats historiques
Les championnats du baseball majeur et de la NBA ont été historiques en 2016. Et Cleveland est un acteur principal dans les deux cas. D’abord, au baseball, les Cubs de Chicago ont remporté leur première Série mondiale depuis 1908 en défaisant les Indians de Cleveland. Plus tôt dans l’année, la ville, située en Ohio, avait toutefois pu célébrer le premier championnat de l’histoire des Cavaliers grâce à des performances magistrales du roi LeBron James.

Le grand Ronaldo
Cristiano Ronaldo a  mené le Portugal à un championnat de l’Euro et le Real Madrid à une victoire en Ligue des champions, en plus de recevoir le Ballon d’Or remis au Joueur par excellence de la saison. Qu’avez-vous fait, vous, cette année?

Colin Kaepernick à genoux 
pour se tenir debout
Colin Kaepernick, quart-arrière des 49ers de San Francisco, a déclenché un mouvement de protestation chez les athlètes quand il a décidé de s’appuyer sur un genou plutôt que de se lever pendant l’interprétation de l’hymne national américain avant les matchs de la NFL. «Je ne me lèverai pas pour afficher ma fierté envers un drapeau ou un pays qui opprime les personnes noires et de couleur», a-t-il notamment affirmé.

Le dopage en Russie
Le rapport McLaren, publié en 
deux parties par l’agence mondiale antidopage, une en juillet et une en décembre, a confirmé l’existence d’un système de dopage institutionnalisé, soutenu par l’état, en Russie. La Fédération internationale d’athlétisme a subséquemment suspendu tous les athlètes russes dans les disciplines dont elle est responsable. La Russie a tout de même terminé quatrième au classement des médailles à Rio.

Les Broncos (et Manning) gagnent le Super Bowl
Grâce à une défensive impitoyable, les Broncos de Denver ont remporté le 50e Super Bowl en février avec un gain de 24-10 contre les Panthers de la Caroline. Le légendaire quart Peyton Manning a donc pu prendre sa retraite avec deux bagues de championnat.

Day Five - Barclays ATP World Tour FinalsL’année de rêve 
de Milos Raonic
L’année a été faste pour Milos Raonic, qui a terminé l’année au troisième rang mondial, une première pour un joueur au pays. Le joueur de tennis canadien doit ce classement à ses bonnes performances dans les tournois du Grand Chelem. Il a notamment atteint la finale à Wimbledon et la demi-finale aux Internationaux d’Australie (chaque fois, il a perdu contre Andy Murray).

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus