Petr David Josek Petr David Josek / The Associated Press

PRAGUE, République tchèque — Petra Kvitova est déterminée à rejouer au tennis, peu importe ce que ça demandera après qu’un assaillant armé d’un couteau l’ait attaquée chez elle, blessant la gauchère à cette main en particulier.

La Tchèque couronnée deux fois à Wimbledon a reçu son congé de l’hôpital vendredi, trois jours après l’agression subie à son domicile à Prostejov, lors d’un cambriolage.

La main et l’avant-bras gauche fortement enrubannés, Kvitova a confié que le chirurgien lui a dit que sa récupération s’annonce «bien et sans complications.»

«Je me sens mieux à chaque jour, a mentionné la jeune femme de 26 ans. (Jeudi) matin, j’ai réussi à bouger les doigts de ma main gauche… c’est vraiment le plus beau cadeau de Noël que je pouvais espérer.»

Souriante et de bonne humeur, Kvitova a remercié les autres joueuses, les amateurs, sa famille, les médecins et son équipe pour leur soutien.

«Je n’avais jamais reçu autant de bons mots et d’encouragement, a t-elle dit. Je l’apprécie beaucoup.»

Martina Navratilova était parmi celles qui ont souhaité à Kvitova un prompt rétablissement.

«Nous avons hâte de te revoir sur les terrains», a écrit la légende sur Twitter.

Kvitova a subi des dommages aux tendons, aux doigts et à deux nerfs. Les médecins estiment qu’elle ne sera pas en mesure de rejouer au tennis avant six mois.

«Trois mois, six mois ou un an, le temps que ça prendra m’importe peu, dit-elle. Ce qui est sûr, c’est que je veux revenir et que je vais tout faire pour réussir.»

Kvitova a été la reine de Wimbledon en 2011 et 2014. Le plus haut rang qu’elle a occupée à la WTA est le deuxième, en 2011. Elle a conclu la saison 2016 en 11e place.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus