Nam Y. Huh Nam Y. Huh / The Associated Press

CHICAGO — Kirk Cousins a lancé une passe de touché et il en a inscrit deux autres au sol, permettant aux Redskins de Washington de garder leurs espoirs bien en vie grâce à un gain de 41-21 aux dépens des Bears de Chicago, samedi.

DeSean Jackson a amassé 114 verges par la voie des airs et les Redskins (8-6-1) ont intercepté Matt Barkley cinq fois. Ce fut une victoire facile pour les Redskins, qui avaient perdu l’exclusivité de la dernière place des équipes repêchées après s’être inclinés contre les Panthers de la Caroline, lundi soir.

Les Redskins ont inscrit 14 points dès le premier quart et ils n’ont jamais vraiment été menacés par les pauvres Bears de Chicago (3-12).

«Il y avait ce sentiment d’urgence, comme c’est toujours le cas», a insisté Cousins.

Cousins, qui avait éprouvé des difficultés contre les Panthers, a réussi 18 de ses 29 passes pour des gains aériens de 270 verges. Il a lancé une passe de touché à Chirs Thompson et il a franchi la zone des buts sur des courses de une et neuf verges.

Jackson a capté une passe de 57 verges, mais il a quitté la rencontre au troisième quart après avoir été atteint à la mâchoire en tentant de faire un bloc. Pierre Garçon a terminé la rencontre avec quatre réceptions pour 94 verges.

Thompson a également obtenu un majeur sur une course, au premier quart, pour ajouter à sa passe de touché. Josh Norman et Bashaud Breeland ont tous les deux effectué deux interceptions et les Redskins ont remporté un septième match de suite contre les Bears.

«Nous sommes acculés au pied du mur, a affirmé Jackson. C’est notre situation depuis quelques semaines. Tant que nous tirons profit de nos occasions, nous pourrons gagner des matchs.»

Les cinq interceptions contre Barkley ont égalé le deuxième plus haut total de l’histoire des Bears et il s’agissait du plus grand nombre d’interceptions par un quart des Bears depuis le 12 novembre 2009, alors que Jay Cutler avait lui aussi été victime de cinq larcins.

Cameron Meredith a amassé 135 verges par la passe, Alshon Jeffery en a obtenu 92 tandis que Jordan Howard a parcouru 119 verges au sol. Les Bears n’ont toutefois pas été de taille après avoir subi deux défaites de suite par trois points.

«J’ai l’impression que sur quelques jeux, j’en ai trop fait, a analysé Barkley. C’est dans ce genre de moments que tu dois garder le ballon et penser au jeu suivant.»

Il ne peuvent maintenant que finir avec une fiche de 4-12, ce qui égalerait leur pire dossier depuis 2002. La dernière fois qu’ils ont remporté moins de quatre matchs dans une année sans grève date de 1973. Ils avaient complété la campagne avec une fiche de 3-11.

«Il y a plusieurs aspects de cette rencontre que nous aurions pu mieux faire, a exprimé l’ailier défensif Akiem Hicks. Ça semble être l’histoire de notre saison.»

Les Redskins accueilleront les Giants de New York, la semaine prochaine.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus