SANTA CATARINA, Italie — L’Italien Christof Innerhofer a survolé le seul entraînement en prévision de la descente de Coupe du monde sur la piste Deborah Compagnoni, lundi.

Innerhofer a devancé les Autrichiens Matthias Mayer, champion olympique, de 1,32 seconde et Hannes Reichelt de 1,44 seconde.

Erik Guay, de Mont-Tremblant, s’est classé à égalité au 16e rang, à 2,45 secondes d’Innerhofer. Son coéquipier Manuel Osborne-Paradis, de Vancouver, a terminé tout juste derrière en 18e position.

Innerhofer avait également dominé le dernier entraînement l’année dernière à Santa Caterina mais il s’était contenté de la quatrième position après vécu une mésaventure. Au bout d’une quarantaine de secondes de course, il avait enfourché une porte à vive allure et un piquet de cette porte est resté accroché à sa combinaison, nuisant considérablement à sa vision.

«Tout le monde sait que j’aime cette piste et je sais que cette course peut être encore meilleure, a déclaré Innerhofer. Sur la partie supérieure de la piste, j’ai fait quelques erreurs que je tenterai d’éviter pendant la course. Je suis confiant.»

La vedette norvégienne Kjetil Jansrud s’est contenté du 37e rang tandis que son coéquipier Aksel Lund Svindal a décidé de ne pas disputer ces épreuves dans la station italienne pour reposer un genou endolori.

L’Américain Travis Ganong, dont la seule victoire est survenue à Santa Catarina il y a deux ans, a commis une erreur et il a presque fait le grand écart mais il a semblé éviter une blessure. Il n’a pas complété le tracé.

Le parcours a été raccourci légèrement en raison des conditions difficiles.

Un super-G figure au programme mardi et sera suivi de la descente mercredi et d’un combiné alpin jeudi. Le super-G devait d’abord être présenté à Lake Louise, en Alberta, plus tôt cette saison mais il a été déplacé en raison d’un manque de neige dans la station canadienne.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus