Charlie Riedel Charlie Riedel / The Associated Press

KANSAS CITY, Mo. — Il y a 10 mois, les Broncos de Denver étaient couverts de confettis après avoir triomphé lors du Super Bowl.

Dimanche soir, la seule chose qui tombait, c’était la pluie. Les Chiefs ont écarté les Broncos des éliminatoires en s’imposant 33-10 à Kansas City, dans un stade Arrowhead détrempé.

«Nous ne pouvons pas toujours gagner, a dit le demi de coin Chris Harris fils. Nous avons eu une longue et belle séquence. J’imagine que c’est le tour d’une autre équipe de remporter le Super Bowl. C’est frustrant mais de la façon dont nous avons joué (dimanche), nous ne méritions pas de place en éliminatoires.»

Les Broncos (8-7) ont affiché des rendements de 4-0 et 7-3, cette année, mais les choses ont pris une mauvais tournure après leur semaine de repos.

Face aux Chiefs à Denver, ils ont gaspillé une avance de huit points avec trois minutes au cadran et Kansas City a gagné en prolongation, 30-27.

Et après une victoire à Jacksonville, les Broncos ont perdu leurs trois matches suivants.

«Nous n’en faisons pas assez en attaque, dit l’entraîneur Gary Kubiak. Je prends le blâme. Je dois faire mieux. C’est vrai pour tout le monde mais nous laissons passer trop d’occasions, et j’en prends la responsabilité.»

Les Broncos ne sont plus habitués à entamer leur saison morte si tôt, ayant prolongé leurs campagnes à chaque année depuis la saison 2011. Ils ont perdu lors du Super Bowl de 2014, mais ils ont remporté le grand match de février dernier.

De plus, ce n’est pas dans leurs habitudes d’être vaincus deux fois par les Chiefs dans la même saison. Ce n’était pas arrivé depuis 2000.

«Ça me donne mal au coeur, a dit le quart Trevor Siemian. Il n’y a pas d’autre façon de le dire. Nous n’avons pas fait le travail. La seule chose à faire est de se regrouper et de jouer notre meilleur football contre Oakland (dimanche).»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus