LAUSANNE, Suisse — Quatre spécialistes du skeleton de la Russie ont été provisoirement suspendus par la Fédération internationale de bobsleigh et de skeleton (IBSF) puisqu’ils auraient contrevenu aux règles antidopage lors des Jeux olympiques de Sotchi, en 2014.

La fédération a indiqué par communiqué qu’elle a régai après avoir été informée par le Comité international olympique (CIO) que des enquêtes avaient été ouvertes au sujet de ces quatre athlètes, qui n’ont pas été identifiés.

Cette annonce fait suite à la publication, plus tôt en décembre, du deuxième rapport de l’enquêteur de l’Agence mondiale anditopage Richard McLaren au sujet du dopage systémique implanté en Russie. McLaren a décrit plusieurs exemples de camouflage de cas de dopage à Sotchi, notamment par l’échange d’échantillons «souillés» par d’autres exempts de tout produit dopant aux JO de Sotchi.

Le président de l’IBSF, Ivo Ferriani, a indiqué qu’il avait l’appui «total» de la Fédération russe de bobsleigh.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus