MIAMI — Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont conclu leur saison avec une fiche parfaite à l’extérieur, et ils espèrent que leur prochain voyage soit au Super Bowl.

Tom Brady a amassé 276 par la voie des airs et il a lancé trois passes de touché et les Patriots se sont assurés de l’avantage du terrain pendant toute la durée des séries en défaisant les Dolphins de Miami 35-14, dimanche.

Les Patriots détenaient une avance de 20-0 à la fin de la première demie et ils ont mis un frein aux espoirs de remontée des Dolphins lorsque Julian Edelman a inscrit un touché de 77 verges et Shea McClellin a ramené un échappé sur 69 verges pour un majeur.

Les Patriots (14-2), qui s’étaient déjà assurés d’une semaine de congé en séries, sont devenus la neuvième équipe depuis 1972 à être invaincue à l’étranger en une saison. Ils ont tout donné, comme l’avait annoncé l’entraîneur-chef Bill Belichick plus tôt cette semaine.

«C’est important d’avoir toujours la pédale au plancher», a dit Brady.

Les Dolphins (10-6), défaits pour seulement une deuxième fois au cours des 11 dernières parties, avaient déjà leur laissez-passer pour les séries dans l’Américaine et ils prendront part à un premier match éliminatoire depuis 2008, contre les Steelers à Pittsburgh.

«Il faut tourner la page, a mentionné le demi de sûreté Michael Thomas. Nous sommes toujours en éliminatoires. L’an dernier, au même moment, nous devions rentrer à la maison.»

Si les Dolphins surprennent les Steelers, ils affronteront de nouveau les Patriots dans deux semaines.

«J’ai vraiment hâte», s’est exclamé l’ailier espacé des Dolphins Jarvis Landry.

Ayant perdu leurs trois derniers affrontements contre les Dolphins, les Patriots ont tôt fait de mettre fin à cette vilaine séquence. Pendant qu’ils menaient 20-0, ils avaient également l’avantage 238 à 30 pour les verges totales et 17 à un au chapitre des premiers essais.

«Pour une raison ou une autre, ç’a toujours été un endroit hostile, a confié Brady. Mais nous avons trouvé une façon de vaincre une bonne équipe de football.»

Les Dolphins ont réduit l’écart à 20-14 grâce à deux séquences à l’attaque de 75 verges, mais Edelman a capté une passe de Brady et il s’est sauvé pour le plus long touché de sa carrière.

Brady a complété 25 de ses 33 passes et il n’a commis aucun revirement. Sa cible de choix, Edelman, a obtenu 151 verges, un sommet en carrière, sur huit réceptions.

«Il fera partie du Temple de la renommée, a rappelé l’entraîneur-chef des Dolphins Adam Gase. Ça arrive. Souvent.»

Matt Moore a réussi 24 de ses 34 tentatives par la voie des airs et il a amassé 205 verges pour les Dolphins.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus