INDIANAPOLIS — Andrew Luck a décoché une passe de touché d’une verge vers Jack Doyle avec neuf secondes à écouler au cadran et les Colts d’Indianapolis ont arraché une courte victoire de 24-20 aux Jaguars de Jacksonville, dimanche après-midi.

Les Colts (8-8), qui ne disposaient d’aucun temps d’arrêt, ont franchi 75 verges en 84 secondes. Ils ont ainsi évité leur première saison perdante depuis 2011, et ont permis du même coup au secondeur Robert Mathis de conclure sa carrière professionnelle sur une victoire.

Les Jaguars (3-13) ont égalé la deuxième pire fiche dans l’histoire de la concession, après avoir bloqué un botté de dégagement avec 1:54 à jouer et brisé l’égalité de 17-17 alors qu’il restait 1:33.

Luck a cependant pris les choses en main et mené les Colts dans la zone payante. Il a conclu la partie avec 24 passes en 40 tentatives pour 321 verges de gains, deux majeurs et une interception dans un match marqué par de nombreux faits saillants.

Mathis a porté à 41 son propre record de la ligue pour le nombre de sacs-échappés au quatrième quart, deux jours après avoir confirmé qu’il annoncerait sa retraite.

Frank Gore a effectué 16 courses pour 62 verges, devenant ainsi le quatrième joueur de l’histoire de la NFL à atteindre le plateau des 1000 verges de gains au cours d’une même saison à l’âge de 33 ans ou plus. Il est également le premier à réaliser l’exploit depuis John Riggins en 1984 à l’âge de 35 ans, et le premier joueur des Colts à amasser 1000 verges de gains au sol depuis Joseph Addai en 2007.

Luck a complété sa campagne avec plus de 4000 verges de gains par la voie aérienne pour la troisième fois en quatre ans. Ce match n’avait aucun impact sur la course aux éliminatoires dans la NFL.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus