AUCKLAND, Nouvelle-Zélande — Serena Williams a entamé sa remise en forme après quatre mois d’absence en disposant de Pauline Parmentier 6-3, 6-4 au premier tour de la Classique ASB, mardi.

Williams, la favorite du tournoi, a dû patienter avant de disputer son premier match en 2017: la pluie a perturbé lundi le déroulement des activités.

Mardi, c’était plutôt le vent qui tourbillonnait sur le court central du Centre de tennis d’Auckland qui a nui à l’Américaine, en compliquant notamment sa tâche au service.

Elle a mis 74 minutes pour venir à bout de Parmentier, décochant un total de huit as — dont un pour sceller l’issue de la rencontre. Williams a toutefois commis de nombreuses fautes directes, et même quatre doubles fautes.

Seuls deux matchs du tableau principal ont pu être complétés en lever de rideau du tournoi: la Tchèque Lucie Safarova a vaincu sa compatriote Denisa Allertova 6-1, 6-2, tandis que la Japonaise Kurumi Nara a eu raison de l’Allemande Antonia Lottner 6-2, 6-2.

L’ex-no 1 mondiale Caroline Wozniacki a effectué une brève mais très efficace présence sur le court central mardi, en route vers une victoire à sens unique de 6-1, 6-0 en seulement 50 minutes contre l’Américaine Nicole Gibbs.

Wozniacki a paru en pleine maîtrise de ses moyens à son premier match en 2017, et elle a justifié son titre de troisième tête de série derrière Serena et Venus Williams. Cette dernière doit croiser le fer avec l’invitée néo-zélandaise Jade Lewis plus tard mardi.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus