NASHVILLE — Voici cinq moments marquants du match entre le Canadien de Montréal et les Predators de Nashville disputé mardi soir au Bridgestone Arena.

Weber pas oublié

Le bruit courait que l’organisation des Predators allait saluer le retour de Shea Weber à Nashville et elle a fait les choses de belle façon avec la présentation d’une vidéo en première période. Pendant environ deux minutes, les spectateurs ont pu revivre les meilleurs moments de la carrière de Weber, accompagnés de témoignages du directeur général David Poile et du gardien Pekka Rinne, entre autres. Debout, les spectateurs ont applaudi chaleureusement pendant toute la durée de la présentation, pendant que les joueurs des deux équipes s’étaient levés. Au banc de son équipe, Weber a retenu ses larmes avant de saluer les amateurs et de se rendre vers le centre de la patinoire où il a levé son bâton, sous les applaudissements encore plus nourris du public. Moins chanceux que son coéquipier, Alexander Radulov a été copieusement hué chaque fois qu’il a touché à la rondelle.

Rinne s’impose

Avant d’affronter le Canadien, les Predators avaient subi cinq revers consécutifs devant leurs partisans et la première période n’aura sans doute pas réussi à convaincre les amateurs que cette séquence allait prendre fin. Les joueurs de Michel Therrien ont imposé le rythme et ont plusieurs fois menacé la forteresse de Pekka Rinne. Le grand gardien des Predators a tenu bon et permis de garder le score à 0-0 grâce à des arrêts de qualité devant Max Pacioretty et Artturi Lehkonen, notamment.

Au tour de Price

Peu testé jusque-là, Carey Price a dû se montrer alerte devant Colin Wilson avec un peu plus de six minutes à jouer à la deuxième période. Mais le gardien du Canadien, qui n’avait alors fait face qu’à dix rondelles, a réalisé un beau déplacement latéral vers sa gauche pour bloquer le tir de l’attaquant des Predators. Il a été encore plus étincelant avec un peu plus de trois minutes à jouer au deuxième vingt en bloquant Viktor Arvidsson sur une échappée alors que les deux formations jouaient à quatre contre quatre.

Un but tardif pour les Predators

Alors qu’un peu tout le monde s’attendait à voir une deuxième période sans but, les Predators ont ouvert la marque pendant la dernière minute de l’engagement sur un jeu où Price n’y pouvait rien. Kevin Fiala a fait incursion en zone du Canadien, bifurqué vers le flanc droit et a décoché un tir du revers d’apparence inoffensive. Mais la rondelle a dévié sur la lame du bâton de Nathan Beaulieu et passé par-dessus l’épaule gauche du gardien du Tricolore. Le Canadien est venu tout près d’égaler la marque avec quelques secondes à jouer à la période mais le défenseur Matt Irwin est venu sauver la situation en balayant la rondelle de sa main alors qu’il était étendu de tout son long dans le rectangle du gardien.

Le capitaine à la rescousse

Pacioretty a mis fin au débat à 4:30 de la période additionnelle. Son 10e tir de la soirée a été le bon, lui rapportant son 16e filet de la campagne. De quoi lancer le CH sur la bonne voie vers le Texas, où il va se mesurer aux Stars de Dallas, mercredi soir.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!