SUNRISE, Fla. — Jonathan Marchessault a fait bouger les cordages en troisième période, le gardien James Reimer a bloqué 26 tirs et les Panthers de la Floride ont défait les Predators de Nashville 2-1 vendredi soir.

Greg McKegg, tôt en première période, a également marqué pour les Panthers.

Dans la victoire, Jaromir Jagr a récolté la 1137e mention d’aide de sa carrière sur le but de Marchessault, son 12e de la saison.

Marchessault a inscrit le but décisif lorsque son tir, décoché de l’extérieur du cercle droit de mise en jeu, a déjoué la vigilance de Juuse Saros, qui a bloqué 32 rondelles.

Craig Smith, aidé de Mike Ribeiro et Filip Forsberg, avait permis aux Predators d’égaler le score à 5:03 du troisième vingt. Les hommes de Peter Laviolette ont subi un cinquième revers à leurs sept dernières rencontres.

Reimer a été envoyé dans la mêlée lorsque Roberto Luongo a ressenti de l’inconfort au haut du corps lors de la période d’échauffement. Le gardien montréalais a quitté le banc pendant la première période et n’est pas revenu.

Bobby Segin, un ancien gardien de l’Université du Connecticut aujourd’hui attaché au département de la comptabilité chez les Panthers, a été appelé en renfort à titre de gardien d’urgence.

Avant le début du match, les Panthers ont respecté un moment de silence en hommage aux victimes de la fusillade survenue plus tôt dans la journée à l’aéroport de Fort Lauderdale.

On a éteint les lumières de l’aréna et affiché sur le tableau indicateur les lettres FLL, le code international de l’aéroport de Fort Lauderdale.

Les dirigeants des Panthers ont décidé de présenter la rencontre après qu’il eut été déterminé que la fusillade était un incident isolé et que la sécurité des spectateurs à l’aréna n’était pas menacée, a expliqué le président exécutif des Panthers, Peter Luukko.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus