SEATTLE — La formule qui a permis aux Seahawks de Seattle d’obtenir beaucoup de succès au cours des cinq dernières saisons est revenue.

Une bonne dose d’attaque au sol avec Thomas Rawls, plusieurs bonnes passes au bon moment de Russell Wilson et une défensive qui n’a pas donné l’occasion aux Lions de Detroit de s’approcher de la zone des buts.

«Ça ressemblait au bon vieux temps. Ça fait du bien», a mentionné le demi de coin des Seahawks Richard Sherman.

Rawls a amassé 161 verges au sol, un record d’équipe en séries, Paul Richardson a réussi un des plus beaux attrapés de la saison pour son premier touché en séries en carrière et les Seahawks ont eu le dessus sur les Lions au compte de 26-6, samedi, dans un match de premier tour de la Nationale.

«Nous avons réussi à faire avancer les chaînes, a souligné Rawls. Nous voulions terminer le match de cette façon. Nous voulions finir cette partie avec une bonne performance au sol. C’est notre identité de jouer du football rude et c’est ce que nous avons accompli.»

Les Seahawks ont remporté leur dixième match de séries de suite à domicile tandis que les Lions ont fermé les livres sur une saison qui s’est conclue par quatre défaites consécutives. Les Lions n’ont pas gagné en séries depuis 1992 et ils n’ont pas gagné en séries à l’étranger depuis 1957.

«Nous quittons Seattle avec absolument rien entre les mains», a exprimé le demi de coin des Lions Darius Slay.

Rawls a été le moteur de l’attaque au sol des Seahawks, autrefois pilotée par Marshawn Lynch. Rawls a d’ailleurs abaissé la marque de 157 verges au sol établie par Lynch lors du match de championnat de la Nationale, en 2014.

Rawls a couronné sa soirée de travail en réussissant un touché de quatre verges pour procurer une avance de 19-6 aux siens. Il est le premier joueur de la NFL à obtenir 150 verges au sol en séries depuis la performance record de Lynch.

Pendant que Rawls se battait dans les tranchées, Richardson a effectué trois attrapés spectaculaires, mais rien n’a égalé sa réception de quatre verges pour un touché, au deuxième quart.

Richardson a plongé et il a tendu la main gauche avant de saisir le ballon. Au même moment, Tavon Wilson l’empêchait de faire son travail. Richardson a également réussi un autre attrapé à une seule main au quatrième quart. Son coéquipier Doug Baldwin n’a pas voulu être en reste et il a sécurisé le ballon de façon peu orthodoxe, au quatrième quart, avant d’ajouter un touché de 13 verges pour son équipe.

Wilson a vu 23 de ses 30 passes être captées et il a amassé 224 verges par la voie des airs.

Matthew Stafford a réussi 18 de ses 32 tentatives pour un total de 205 verges. Il a été victime de trois sacs et les Lions n’ont jamais effectué un jeu à l’intérieur de la ligne de 33 des Seahawks.

«Nous savions que si nous étions concentrés, tout irait bien, a affirmé le secondeur des Seahawks Bobby Wagner. Nous savons qu’ils possèdent de bons joueurs, mais nous étions en confiance et très bien préparés. Nous savions que nous allions bien jouer.»

Les Seahawks affronteront maintenant les Falcons d’Atlanta, samedi. Lors du dernier affrontement entre les deux formations, au mois d’octobre, les Seahawks l’avaient emporté 26-22.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus