Andrea Solero / The Associated Press Alex Harvey

CAVALESE, Italie — Alex Harvey a signé son meilleur résultat en carrière en prenant le septième rang du classement général du Tour de ski, qui a été dominé par le Russe Sergey Ustiugov.

Harvey a donc obtenu quatre résultats parmi le top-10 au Tour de ski, dont son premier podium cette saison, en plus d’une 11e place. Son meilleur résultat précédent avait été une 10e place en 2011.

«C’est super d’obtenir mon meilleur résultat. J’ai eu un très bon début de saison avec un certain nombre de top-10, mais parfois on commence à se demander si septième est le mieux que je peux faire. Je voulais passer à la prochaine étape et monter sur le podium du Tour de ski, et je l’ai fait», a déclaré Harvey.

«Dobbiaco était l’emplacement que je craignais le plus, a-t-il enchaîné. C’est un peu ma bête noire, mais j’ai obtenu mon meilleur résultat en carrière. Hier, c’était juste une combinaison de fatigue et d’avoir été un peu fort avec l’adhérence des skis. Je me sentais très bien aujourd’hui et je pense que c’était un pas dans la bonne direction vers les championnats du monde.»

Dimanche, Ustiugov a dominé la poursuite de neuf kilomètres en 30 minutes et 27,7 secondes. Il a battu le Norvégien Martin Johnsrud Sundby par neuf secondes, et le Suisse Dario Cologna par 45 secondes. Pour sa part, le fondeur de St-Ferréol-les-Neiges a terminé septième, à 2,8 secondes.

«J’ai skié avec (Maurice) Manificat et (Matti) Heikkinen, qui ont obtenu les deux temps les plus rapides de la journée, a souligné Harvey. Je suis resté avec eux pour un bout, mais ils étaient trop rapides pour moi. Ils ont pulvérisé la concurrence sur la colline.

«Néanmoins, ça me donne beaucoup de confiance pour l’année prochaine de savoir que si je suis parmi les trois premiers, a-t-il ajouté. Je suis assez rapide pour tout mettre en place lors de la dernière journée et monter sur le podium.»

Le Russe est devenu le premier athlète à compléter chacune des sept étapes du Tour de ski en tête du classement général, s’accrochant sans difficulté à sa confortable avance lors de la dernière ascension du mont Cermis pour s’assurer le titre.

Ustiogov a terminé les sept étapes avec une avance de 1:02,9 devant le double vainqueur du Tour, Sundby, et de 1:19,1 devant le triple vainqueur de cette compétition, Cologna. Harvey a suivi en septième place à 2:39,7.

L’autre représentant de l’unifolié inscrit au Tour de ski, Devon Kershaw, s’est contenté du 25e échelon au cumulatif, à 9:32,2 du vainqueur.

Le Russe a gagné six des sept étapes. Il n’a été battu que par Sundby lors de la sixième manche, et n’a jamais concédé le maillot rouge de meneur du classement.

Ustiugov a dédié sa victoire à ses six compatriotes russes qui ont été suspendus du Tour de ski à la suite de la publication du rapport McLaren.

Sundby, le meneur au classement général de la Coupe du monde de ski de fond, a tourné le dos à Ustiugov après avoir franchi le fil d’arrivée, et il a refusé de lui parler par la suite.

Seuls 40 des 85 athlètes inscrits à cet événement l’ont terminé. Au total, les fondeurs ont franchi plus de 75 km répartis sur sept courses en quatre endroits différents en Suisse, en Allemagne et en Italie, sur une période de seulement neuf jours.

Chez les dames, la Norvégienne Heidi Weng a finalement remporté le Tour de ski, après avoir pris le troisième rang au cours des trois années précédentes.

Weng, qui était deuxième au classement général à l’aube de la dernière étape, s’est propulsée en tête et a remporté la poursuite de 9 km à Val di Fiemme.

Elle a complété la compétition avec un coussin de 1:37,0 devant la Finlandaise Krista Parmakoski, et de 1:54,4 devant la Suédoise Stina Nilsson, qui était en tête après six épreuves.

Weng a aussi creusé son écart en tête du classement général de la Coupe du monde de ski de fond à 308 points devant sa compatriote Ingvild Flugstad Oestberg, qui a terminé le Tour de ski quatrième.

Aucune fondeuse canadienne n’a pris part à cette compétition.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus