MADRID — Gerard Piqué est frustré de l’arbitrage en Espagne. Et il ne le cache pas.

Se plaignant qu’on ait privé Barcelone d’un penalty contre Villerreal le week-end dernier, Piqué a pointé du doigt la tribune VIP et a lancé un cri en direction des officiels avant de quitter le terrain.

«Hey, avez-vous vu ça? a crié le défenseur espagnol. Oui. Vous l’avez vu?»

Les médias espagnols présents au match ont déclaré que Piqué avait conversé avec le président de la ligue Javier Tebas. Piqué a plus tard dit que «la personne avec qui il parlait savait qui il était.»

Piqué s’était déjà plaint de l’arbitrage après la défaite de Barcelone face à l’Athletic Bilbao en Coupe du Roi la semaine dernière, laissant entendre que les officiels favorisaient le Real Madrid, éternel rival. Ses commentaires ont incité le comité d’arbitrage à envisager des sanctions.

«Le comité peut perdre son temps à analyser mes commentaires s’il le veut, a déclaré Piqué à la presse locale. Je crois évidemment en ce que j’ai dit et, semaine après semaine, ils prouvent mon point de vue.»

Les récentes récriminations de Piqué sont allées à l’encontre de la position plus nuancée de Barcelone quand il s’agit de l’arbitrage.

«J’ai toujours été prudent quand il s’agit de l’arbitrage, a déclaré l’entraîneur de Barcelone Luis Enrique après le match contre l’Athletic. Nous devons essayer d’aider les arbitres. Il est difficile de prendre une décision en une fraction de seconde.»

Piqué s’est plaint que les arbitres n’aient pas attribué à Barcelone deux tirs de pénalité lors de la défaite de 2-1 contre Bilbao, réduit à neuf joueurs, en huitièmes de finale de la Coupe du roi, jeudi. La veille, Séville s’est plaint avec énergie de l’arbitrage lors de sa défaite 3-0 contre le Real Madrid.

«Nous savons comment ça fonctionne. Nous avons vu ce qui s’est passé lors du match entre Séville et Madrid l’autre jour, a déclaré Piqué. Nous voulons jouer au football, pas à la roulette. Ils (les arbitres) doivent améliorer leur niveau.»

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus