Rick Rycroft Rick Rycroft / The Associated Press

SYDNEY, Australie — La Britannique Johanna Konta a vaincu la Polonaise Agnieszka Radwanska 6-4 et 6-2 en finale du tournoi de Sydney, vendredi.

La jeune femme de 25 ans méritait un deuxième titre en carrière après celui de Stanford, en juillet dernier.

Le résultat se prend bien à l’approche des Internationaux de l’Australie, où Konta a surpris en atteignant les demi-finales, l’an dernier.

L’Anglaise a prévalu après 81 minutes, grâce à un septième as.

«Je ne pourrais pas dire que j’ai mal joué. C’est Johanna qui avait une constance exceptionnelle, a dit Radwanska. Elle a joué du tennis fabuleux… elle a été agressive du début à la fin.»

Konta a sauvé la seule balle de bris qu’elle a accordée. Elle a par contre brisé sa rivale trois fois, en neuf occasions.

Chez les hommes, Gilles Muller, du Luxembourg, a vaincu le Serbe Viktor Troicki 6-3 et 7-6 (6) en demi-finales.

«J’ai très bien servi, surtout dans les gros moments, a dit Muller. Au deuxième set il faisait chaud et ça commençait à m’affecter un peu, mais mon service m’a beaucoup aidé.»

Muller a récolté 16 as et a sauvé les trois balles de bris concédées à Troicki, qui était le champion en titre.

Dans le match ultime, Muller va se mesurer au Britannique Daniel Evans, tombeur du Russe Andrey Kuznetsov, 6-2, 3-6 et 6-3.

Muller a un rendement de 0-5 en finale en carrière. Evans en sera à son premier match du genre à l’ATP.

À Auckland en Nouvelle-Zélande, la finale va opposer Jack Sock à Joao Sousa.

Sock a remporté un duel américain contre Steve Johnson, 6-4 et 6-3, tandis que le Portugais a battu le Chypriote Marcos Baghdatis, 6-1 et 7-5.

À Hobart en Australie, la Belge Elise Mertens a défait la Croate Jana Fett 6-4 et 6-0, accédant à la finale de samedi contre Monica Niculescu, de la Roumanie.

Cette dernière a profité du retrait de l’Ukrainienne Lesia Tsurenko, incommodée par un virus.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus