Patrick Chan ne souhaite pas nécessairement écrire une page d’histoire lors des Championnats canadiens de patinage artistique, il espère seulement se remonter le moral.

Le détenteur de trois titres mondiaux aura l’occasion de remporter un neuvième titre canadien, la semaine prochaine à Ottawa. Chan égalerait ainsi le record établi par Montgomery Wilson entre 1929 et 1939.

Chan a connu une performance décevante lors de sa dernière compétition, en décembre, lors des Finales de la série Grand Prix, à Marseille. Occupant le deuxième rang après la présentation des programmes courts, Chan avait chuté trois fois lors de son programme libre et il avait finalement pris le cinquième rang.

Les Championnats canadiens commenceront lundi au TD Place Arena et Chan espère commencer la deuxième moitié de la saison sur une bonne note.

«C’est important de réussir un bon programme lors des Nationaux, a rappelé Chan vendredi, lors d’une conférence téléphonique. C’est une belle occasion de reprendre confiance.

«Ça me donne une occasion de présenter une autre fois mon programme avant les Championnats des Quatre Continents et les Championnats mondiaux.»

Âgé de 26 ans et originaire de Toronto, Chan a pris une saison sabbatique en 2014-15 après avoir obtenu l’argent aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

À son retour à la compétition, Chan a dû rehausser la difficulté technique de son programme pour pouvoir rivaliser avec les Japonais Yuzury Hanyu et Shoma Uno, ainsi que l’Américain Nathan Chen.

«Les sauts dictent vraiment la performance dans le patinage artistique de nos jours», a mentionné Chan.

«Quand je serai capable de réussir mes deux quadruples boucles piqués et mon quadruple Salchow lors du programme libre, je pourrai peut-être ajouter un quadruple boucle piqué et un quadruple Salchow dans le programme court pour remplacer le triple Lutz.»

Chan a réussi son quadruple Salchow lors de son programme libre à Marseille, mais il croit avoir peut-être sacrifié d’autres éléments dans son programme en se concentrant trop sur ses sauts.

«Peut-être qu’en raison de l’anxiété et de l’anticipation qui venaient avec le quadruple Salchow lors de mon troisième saut, j’ai peut-être oublié d’autres éléments importants ou des outils qui me permettent de réussir de bons quadruples boucles piqués et un bon triple Axel», a expliqué Chan.

Chan a remporté les Internationaux Patinage Canada en octobre grâce à son score pour l’aspect artistique de son programme libre. Malgré une chute sur le quadruple Salchow à la Coupe de Chine en novembre, Chan était passé du troisième au premier rang lors du programme libre.

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!