GLENDALE, Ariz. — Les Coyotes de l’Arizona ont marqué tous leurs buts dans un intervalle de moins de dix minutes en première période, et ce fut suffisant pour leur procurer une victoire de 4-3 contre les Jets de Winnipeg vendredi soir.

Après que les Jets eurent pris les devants grâce à un but de Shawn Matthias à 3:43 de l’engagement initial, les Coyotes n’ont eu besoin que de 66 secondes pour ramener les deux formations à la case de départ grâce au 5e de Brendan Perlini.

Peter Holland a brisé cette égalité à 8:26 et Jamie McGinn a triplé l’avance des Coyotes à 10:41.

Perlini a complété l’irrésistible poussée des Coyotes en marquant son deuxième du match à 14:45 pendant une punition mineure à Joel Armia.

Le défenseur Oliver Ekman-Larsson et l’attaquant Radim Vrbata ont contribué à cette explosion en amassant trois mentions d’aide chacun.

Pour un deuxième match cette semaine, le gardien Connor Hellebuyck a été incapable de terminer ce qu’il a commencé. Hellebuyck a concédé trois buts sur six tirs, tout ça en un peu plus de dix minutes, avant de céder sa place à Michael Hutchison.

La défaite va toutefois au dossier de Hutchinson puisqu’il a accordé l’éventuel but victorieux, sur un total de 23 tirs.

Mark Stuart, à 2:46 de la troisième période, et Blake Wheeler, alors qu’il ne restait que 90 secondes au temps réglementaire, ont donné espoir aux Jets, qui ont obtenu 37 tirs vers Mike Smith.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus