Un coup roulé de routine a effrayé Adam Hadwin.

Tout ce qui séparait le golfeur canadien d’un score de 59 en troisième ronde du Défi CareerBuilder de la PGA samedi était un coup roulé de trois pieds au 18e vert. Un coup qu’il a répété à maintes reprises au fil de sa carrière semblait tout à coup intimidant, alors qu’il était sur le point d’écrire une page d’histoire.

«C’est formidable que tout se soit joué sur ce coup roulé. J’étais extrêmement nerveux, je tremblais, a confié Hadwin lundi. La première chose qui m’a traversé l’esprit c’était ‘ne rate pas la coupe’, et la deuxième c’était que j’avais effectué ce mouvement des milliers de fois auparavant et que j’avais seulement besoin de le refaire une autre fois, pour compléter une belle ronde.»

Hadwin a réussi son coup, et il est devenu le huitième golfeur, et le premier du Canada, à jouer sous la barre des 60 sur le circuit de la PGA.

Son meilleur score précédent fut un 62 lors d’un tournoi du circuit canadien de la PGA plus tôt dans sa carrière professionnelle. Il a admis qu’il songeait à l’histoire et qu’il avait lui-même compté ses coups dans sa tête samedi.

«Tu ne te retrouves pas dans ce genre de situation très souvent, a-t-il expliqué. Ça n’avait pas d’importance où je me retrouvais sur le vert. Si j’avais un coup roulé de huit, 10, 16 ou même 20 pieds à caler, je les réussissais tous.»

Hadwin a complété le tournoi en deuxième place, empochant une bourse d’un peu plus de 626 000 $US. C’était la deuxième année consécutive que Hadwin se retrouvait dans le dernier groupe au Défi CareerBuilder. Il a dit qu’il était confortable sur ce terrain situé dans le désert à La Quinta, en Californie.

Il a aussi souligné les encouragements des amateurs de golf canadiens.

«Beaucoup de gens m’ont encouragé, et je crois que ç’a aidé. Je me suis senti très bien sur le terrain, et ç’a de toute évidence joué sur mon niveau de confiance», a-t-il révélé.

Même s’il n’a pu s’adjuger la victoire dimanche, le principal intéressé a dit que ce résultat allait l’aider cette saison.

«J’avais l’impression de très bien jouer lors des premiers jours. Mais que tout me réussisse samedi et que je sois en mesure de connaître une journée comme celle-là, ça m’a permis de revenir dans le peloton de tête et d’écrire une page d’histoire, a-t-il déclaré, fièrement. J’étais heureux de me retrouver dans cette position aussi tôt dans la saison. Ça donne le ton pour les prochains tournois, car j’ai vu que je peux rivaliser avec les meilleurs, m’accrocher, et me donner une chance de gagner.»

Hadwin sera de retour sur un parcours de golf cette semaine alors qu’il participera à l’Omnium Farmers Insurance en compagnie de ses compatriotes Graham DeLaet, Brad Fritsch, Mackenzie Hughes et Nick Taylor. Ce sera également la première fois que Tiger Woods participera à un tournoi officiel de la PGA depuis août 2015.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!