Kin Cheung Kin Cheung / The Associated Press

OTTAWA — Milos Raonic, grande vedette du tennis canadien, a déclaré forfait pour la rencontre du premier tour du groupe mondial de la Coupe Davis contre la Grande-Bretagne après avoir subi une blessure aux muscles abducteurs lors de son quart de finale des Internationaux d’Australie.

Raonic, no 3 mondial, s’est incliné 6-4, 7-6 (7), 6-4 en quarts de finale face à l’éventuel finaliste Rafael Nadal. Raonic a expliqué qu’il soignait une blessure à la cuisse quand il s’est présenté à Melbourne après s’être blessé plus tôt ce mois-ci lors du tournoi préparatoire de Brisbane.

«Je suis triste et déçu de ne pas pouvoir me joindre à l’équipe canadienne pour cet affrontement contre la Grande-Bretagne, a précisé Raonic dans un communiqué. J’ai subi cette blessure lors de mon dernier match aux Internationaux d’Australie et je devrai rester à l’extérieur des courts pour les prochaines semaines. Je souhaite bonnes chances à mes coéquipiers et je suis de tout cœur derrière eux pour cette rencontre à Ottawa.»

L’Ontarien Peter Polansky remplacera Raonic pour cette rencontre qui sera présentée du 3 au 5 février au TD Place d’Ottawa.

Polansky se joindra à une équipe complétée par le Torontois Daniel Nestor, Vasek Pospisil, de Vancouver, et Denis Shapovalov, de Richmond Hill, en Ontario. Polansky en sera à une 11e participation à la Coupe Davis et il effectue un retour au sein de la formation pour la première fois depuis 2014.

«Nous souhaitons un prompt rétablissement à Milos et nous savons qu’il aurait été parmi nous s’il avait pu, a fait savoir le capitaine Martin Laurendeau. Peter dispute le meilleur tennis de sa carrière depuis quelque temps. Notre objectif demeure inchangé: fournir tous les efforts nécessaires pour gagner et accéder aux quarts de finale.»

L’équipe britannique sera formée de Kyle Edmund, Daniel Evans, Dominic Inglot et Jamie Murray. Le no 1 mondial Andy Murray a pour l’instant décidé de ne pas être de la partie.

Le gagnant de cette rencontre accèdera aux quarts de finale en avril, tandis que le perdant devra disputer une rencontre de barrage, en septembre, dans l’espoir de conserver sa place dans le groupe mondial pour la saison 2018.

Au cours des cinq dernières années, le Canada a franchi le premier tour à deux reprises, accédant à la demi-finale en 2013 et aux quarts de finale en 2015.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!