Graham Hughes Graham Hughes / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Mené par son capitaine, le Canadien a repris le collier de manière impeccable au retour de la pause du match des étoiles, en battant avec conviction les Sabres de Buffalo 5-2, mardi.

Max Pacioretty, avec ses 22e, 23e et 24e buts de la saison, David Desharnais et Paul Byron ont touché la cible pour le Canadien (30-14-7). Phillip Danault et Alexander Radulov ont récolté deux aides chacun. Carey Price a été efficace avec 37 arrêts.

«On a pu constater que notre équipe avait beaucoup d’énergie. Je pense que la pause est arrivée au bon moment, a mentionné l’entraîneur Michel Therrien. On a été en mesure de mettre une bonne pression sur l’équipe adverse et de se donner une bonne avance.»

Le Canadien comptait sur des forces fraîches, alors que Desharnais, Andrei Markov et Greg Pateryn effectuaient des retours au jeu. Desharnais et Pateryn avaient raté les 24 derniers matchs, tandis que Markov avait raté les 17 derniers matchs du Tricolore.

«Avec les retours, ça replace tranquillement les gars à leur place (dans la formation), a noté Therrien. Ç’a un impact sur notre équipe.»

Nikita Nesterov effectuait aussi ses débuts avec le Canadien. Acquis du Lightning de Tampa Bay jeudi dernier, le défenseur russe a bien paru à la droite de Markov et a même obtenu une occasion de marquer en deuxième période.

Par contre, le défenseur Jeff Petry était absent, lui qui était ennuyé par un virus.

Dmitry Kulikov et Brian Gionta ont marqué pour les Sabres (20-20-9) alors que le résultat ne faisait déjà plus de doute. Robin Lehner n’a pas connu une grande soirée devant le filet, lui qui a accordé cinq buts sur 35 lancers.

Le Canadien disputera son prochain match jeudi, quand il rendra visite aux Flyers de Philadelphie.

À plate couture

Outre une séquence où chacune des deux équipes a profité d’un avantage numérique, le Canadien s’est imposé rapidement dans le match grâce à sa vitesse et sa combativité en zone offensive à forces égales. Le Tricolore a eu l’avantage 17-10 au chapitre des tirs en première période et la seule véritable occasion des Sabres est venue du bâton d’Evander Kane. Fin seul devant Price après un revirement de Greg Pateryn à sa ligne bleue, Kane a vu son tir dévié sur la mitaine de Price et rater de peu la cible.

Le Canadien a profité des nombreux retours concédés par Lehner pour cogner à la porte à plusieurs reprises et il a finalement ouvert la marque avec 2:33 à faire au premier vingt. Pacioretty a complété une descente à deux contre un avec Radulov.

Le Tricolore n’a pas baissé la cadence en deuxième période et c’est encore une fois le premier trio qui a frappé, à 7:48. Posté derrière le filet, Danault a rejoint Radulov quelques mètres plus loin et le Russe a immédiatement remis devant à Pacioretty, fin seul dans l’enclave. Le tir sur réception du capitaine a dévié contre la mitaine de Lehner, mais a quand même abouti derrière la ligne des buts.

Desharnais a salué son retour au jeu quatre minutes plus tard, après que Sven Andrighetto eut intercepté une passe du défenseur Cody Franson en sortie de zone. Desharnais a profité de l’espace devant lui pour s’avancer et prendre son temps pour décocher un tir des poignets parfait, dans la lucarne. Il s’agissait de son quatrième but cette saison.

Byron a porté un dur coup aux Sabres en augmentant l’écart à 4-0 avec 1:22 à faire au deuxième engagement. Un autre revirement de Franson en sortie de zone a permis au Tricolore d’amorcer un splendide jeu de passes. La rondelle est passée d’Artturi Lehkonen à Tomas Plekanec à Andrei Markov à Byron, qui a finalement tiré et battu Lehner pour son 14e but de la saison.

Pacioretty a complété son deuxième tour du chapeau de la saison, son sixième en carrière, après 3:24 en troisième période, quand Lehner n’a pu contrôler la tentative de Radulov après qu’il eut contourné le filet.

Kulikov a privé Price d’un jeu blanc en le surprenant de la pointe avec 3:59 à écouler au cadran. Gionta a ensuite fait mouche en avantage numérique avec 2:12 à faire.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!