THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes Alexander Radulov

MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match de samedi après-midi entre les Capitals de Washington et le Canadien de Montréal.

Un en un pour les Capitals!
Les Capitals ont amorcé la rencontre avec leurs gros canons, mais ce sont des joueurs de soutien qui leur ont permis d’ouvrir la marque dès leur première tentative en direction de Carey Price, à 3:02. Daniel Winnik s’est emparé d’une rondelle laissée libre à la ligne bleue du Canadien et a remis le disque à Jay Beagle qui a décoché un vif tir des poignets qui a d’abord donné contre le poteau à la gauche du gardien du Tricolore avant de toucher la partie supérieure du filet. Price, qui semblait avoir la vue voilée par la présence de Nathan Beaulieu, n’a eu aucune chance.

Le travail de Danault récompensé
De retour à titre de pivot du premier trio du Canadien, auprès de Max Pacioretty et Alexander Radulov, Phillip Danault a été le chef d’orchestre du premier but du Canadien à 7:32 de l’engagement initial. Danault a d’abord permis au Tricolore de demeurer en zone rivale en soutirant la rondelle de Justin Williams. Une deuxième tentative de sortie de zone des Capitals a échoué, et le disque s’est retrouvé sur le bâton de Danault. Il a glissé la rondelle vers Radulov qui a battu Braden Holtby d’un tir de qualité, dans la partie supérieure droite.

Le Canadien résiste
Quelque cinq minutes après le but égalisateur de Radulov, le Canadien s’est retrouvé devant une situation difficile en écopant de deux pénalités successives dans un intervalle de 1:43. Mais le travail des spécialistes des désavantages numériques a limité Alex Ovechkin, Nicklas Backstrom et compagnie à seulement deux tirs au but. Le reste de la période a permis aux deux gardiens de se mettre en évidence. Holtby a notamment réalisé un bel arrêt de la jambière devant Tomas Plekanec tandis que Price a fait de même devant Brett Connolly avec environ une minute à jouer au premier vingt.

Lent début de 2e de part et d’autre
Le Canadien a mis du temps à se mettre en marche alors qu’il a dû patienter jusqu’à la huitième minute de jeu de la période médiane pour mettre Braden Holtby à l’épreuve, gracieuseté d’un tir peu commode de Tomas Plekanec. Les Capitals n’ont pas été bien plus vigoureux que leurs rivaux, mais ils ont su profiter de leur première chance de marquer pour reprendre l’avance 2-1. Andre Burakovsky a réussi son 11e de la saison grâce à un tir des poignets parfait qui s’est faufilé au-dessus de la mitaine de Carey Price, à 9:26. Lars Eller a mérité une passe sur le jeu et est venu près d’en récolter une deuxième pendant la dernière minute de jeu, mais Price a réalisé un superbe arrêt devant Justin Williams grâce à un rapide déplacement latéral vers sa droite.

Bref moment de frénésie
Le Canadien pensait bien avoir créé l’égalité lorsque Alexander Radulov, pour la deuxième fois du match, est parvenu à déjouer la vigilance de Braden Holtby au milieu de la deuxième période. Sans même devoir faire appel à la reprise vidéo, les arbitres ont cependant refusé le but jugeant que Max Pacioretty a causé de l’obstruction à l’endroit du gardien des Capitals. Radulov, de loin le plus dynamique atttaquant du Canadien pendant les deux premières périodes, a réalisé une belle incursion au filet adverse à peine quelques minutes plus tard mais le gardien des Capitals a eu le meilleur. Nicklas Backstrom a ensuite cloué le cercueil du Tricolore en touchant la cible en avantage numérique à 5:16 du troisième vingt. Max Pacioretty a bien tenté de rendre la fin de match intéressante en marquant à 7:56, mais ce fut peine perdue.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!