JONATHAN HAYWARD JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

VANCOUVER — Janine Beckie a inscrit deux buts en première demie et le Canada a défait le Mexique 3-2 lors d’un match amical de soccer féminin, samedi.

Deanne Rose a marqué l’autre but du Canada, alors que Nancy Antonio et Kaitlyn Johnson ont répliqué pour le Mexique.

Le match avait été organisé par Soccer Canada en guise de célébrations pour le bronze obtenu par l’équipe féminine lors des Jeux olympiques de Londres, en 2012, et de Rio, l’été dernier. Le match marquait aussi la dernière sortie de Marie-Ève Nault, Rhian Wilkinson et Melissa Tancredi dans l’uniforme unifolié.

«Elles veulent tout dire, elles ont tout donné, a dit l’entraîneur canadien John Herdman au sujet du trio de nouvelles retraitées. Elles ont passé toute leur vie d’adulte avec cette équipe. Elles ne connaissent rien d’autres et vous n’avez qu’à aller dans le vestiaire pour comprendre ce qu’elles représentaient pour cette équipe.

«Chacune avait une identité à laquelle les Canadiens pouvaient s’attacher, que ce soit la détermination de Tancredi, l’altruisme de Marie-Ève ou simplement la fierté de Rhian.»

Les trois joueuses ont été rejointes sur le terrain par des membres de leur famille après la rencontre pour une cérémonie.

«Il y a tellement d’émotions, mais la première chose dont je suis fière, c’est d’avoir pu les appeler mes coéquipières et mes amies, a dit la capitaine du Canada Christine Sinclair. Nous avons conquis le monde ensemble, partagé des moments difficiles et vécu notre rêve olympique.»

Les joueuses de l’équipe olympique de 2016 ont été honorées avant le botté d’envoi, tandis que celles de l’équipe de 2012 ont reçu une chaleureuse ovation pendant le mi-temps.

Le Canada, qui occupe le quatrième rang du classement mondial de la FIFA, a établi un record national en 2016 avec 15 victoires.

Une tempête de neige avait frappé la région de Vancouver vendredi et samedi, mais 22 508 spectateurs ont bravé la météo.

Un total de 19 des 21 joueuses de l’équipe de Rio était au BC Place pour le match — Kadeisha Buchanan et Ashley Lawrence n’avaient pas été libérées par leur club français — tandis que sept autres jeunes avaient été ajoutées au sein de la formation de 26 joueuses.

Excellente comme arrière tout au long de sa carrière, Wilkinson, de Baie-d’Urfé, a fait son entrée à la 57e minute pour ainsi participer à un 181e match en carrière. Âgée de 34 ans, elle avait fait ses débuts avec le Canada en 2003.

Pour sa part, Nault a fait partie de la formation partante contre le Mexique, participant ainsi à un 71e match avec le Canada. Âgée de 34 ans et originaire de Trois-Rivières, Nault n’a pas joué à Rio, mais elle avait joué un rôle clé dans les succès du Canada à Londres, quand deux arrières s’étaient blessées.

Tancredi, d’Ancaster, en Ontario, avait inscrit 27 buts en 124 matchs pour le Canada avant de faire son entrée à la 76e minute. Âgée de 35 ans, elle a marqué deux buts dans la victoire de 2-1 du Canada contre l’Allemagne à Rio, aidant l’unifolié à signer une première victoire dans son histoire contre la puissance européenne.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!