Patrick Semansky | TheAssociated Press

Une victoire comme celle des Patriots de la Nouvelle-Angleterre dimanche ne peut qu’inspirer un top cinq des remontées les plus spectaculaires de l’histoire des séries de la NFL. À noter que cette liste est totalement subjective et un peu prisonnière du temps puisque nous n’avons jamais eu le plaisir de voir, par exemple, Johnny Unitas ou Roger Staubach à l’œuvre.

Super Bowl LI
Pas besoin de trop entrer dans les détails puisque le match a eu lieu dimanche, mais parions que les fans des Falcons d’Atlanta feront des cauchemars encore longtemps en pensant à l’avance de 28-3 que leurs favoris ont laissé filer.

Du côté des Patriots, l’attrapé de Julian Edelman, l’échappé forcé par Dont’a Hightower et la deuxième demie de Tom Brady sont déjà légendaires.

Music City Miracle
Le duel entre les Titans du Tennessee et les Bills de Buffalo, en première ronde des séries en 2000, est peut-être davantage à ranger dans la catégorie des fins de match complètement dingues.

Tirant de l’arrière 16-15 avec quelques secondes à faire au cadran, Frank Wychek capte le botté de dégagement des Bills avant de faire une longue passe latérale à Kevin Dyson. Comme le jeu prend tout le monde par surprise, Dyson parvient à remonter tout le terrain et à inscrire le touché de la victoire.

Cet improbable gain a aidé les Titans à participer au Super Bowl XXXIV, qu’ils ont perdu par la marque de 23-16 contre les Rams de St-Louis.

Encore les Patriots
Avant de réussir la plus étonnante remontée de l’histoire du Super Bowl dimanche, les Patriots avaient égalé le record (une remontée de 10 points) deux ans plus tôt contre les Seahawks de Seattle.

Encore une fois Brady avait été splendide en fin de partie, mais c’est l’improbable interception de Malcolm Butler à la porte des buts qui demeurera le jeu marquant de ce quatrième triomphe des Patriots

Les Colts, enfin
En 2007, en route vers le premier titre de Peyton Manning, les Colts d’Indianapolis ont enfin vaincu leurs grands rivaux, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Et cela, même si le match avait plutôt mal commencé.

Tirant de l’arrière par 18 points au deuxième quart, les Colts sont parvenus à créer l’égalité.

Les deux équipes se sont ensuite échangé quelques uppercuts, mais la formation d’Indianapolis a eu le meilleur 38-34. Deux semaines plus tard, elle battait les Bears de Chicago en grande finale.

Les Bills s’accrochent
En retard de 32 points et privés de Jim Kelly, leur quart-arrière vedette (blessé), les Bills de Buffalo ont tout de même battu les Oilers de Houston 41-38 en prolongation, au premier tour des séries de 1993. Les Bills allaient subir la troisième de leurs quatre défaites de suite au Super Bowl quelques semaines plus tard.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!