MINSK, Biélorussie — François Hamelin a obtenu sa première médaille sur le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste en plus de deux ans, dimanche, lorsqu’il a décroché le bronze sur 500 mètres à Minsk, au Bélarus.

Hamelin, de Sainte-Julie, a signé un chrono de 41,473 secondes pour grimper sur la troisième marche du podium. L’épreuve a été dominée par les Kazakhs Denis Nikisha, qui a complété la distance en 41,219 secondes, et Abzal Azhgaliyev. Patrick Duffy, d’Oakville, en Ontario, a été écarté en quarts de finale et s’est contenté du 19e échelon.

Il s’agissait de la première médaille de Hamelin cette saison et de sa première sur le circuit de Coupe du monde depuis sa conquête de l’or et du bronze lors des deux courses de 500 m à la Coupe du monde de Nagoya, au Japon, en décembre 2015.

«Je suis heureux de la façon dont le week-end s’est déroulé. Le 500 m d’aujourd’hui m’a permis de mettre un baume sur ma saison, car je n’ai pas connu une grande saison sur la scène internationale, a souligné Hamelin. Ça m’a aussi permis de me racheter après le 1000 m de samedi, car j’ai pris de mauvaises décisions qui ont entraîné une pénalité. Plusieurs bons patineurs n’étaient pas ici ce week-end, mais je suis tout de même satisfait du résultat.»

De son côté, Guillaume Bastille n’a pas eu la même chance que Hamelin et a abouti au pied du podium de l’épreuve de 1000 m. Bastille, de Rivière-du-Loup, avait accédé à la finale après avoir été avancé par les officiels à la suite d’une disqualification en demi-finale.

L’épreuve a été remportée par le Sud-Coréen Yong Jin-lim en 1:26,119. Le Français Thibault Fauconnet (1:26,195) et le Kazakh Nurbergen Zhumagaziyev (1:26,542).

Chez les dames, Kasandra Bradette et Valérie Maltais ont terminé leur parcours respectif en quarts de finale. Bradette a ainsi fini 13e sur 500 m, tandis que Maltais s’est classée 11e sur 1000 m.

La victoire sur 500 m a été octroyée à la Sud-Coréenne Kim Ye-Jin, qui a devancé dans l’ordre l’Italienne Arianna Fontana et la Néerlandaise Yara van Kerkhof, tandis que celle sur 1000 m est allée à la Chinoise Yan Hutong. La Néerlandaise Rianne de Vries a obtenu l’argent, devant la Britannique Charlotte Gilmartin.

Au relais, l’équipe canadienne féminine a terminé quatrième, à seulement 7,6 centièmes de seconde du podium, alors qu’elle ne comptait que trois patineuses au lieu de quatre — comme c’est la norme habituellement. Kim Boutin s’est abstenue d’y participer, en raison d’une blessure. Le relais canadien masculin n’a pas pris part à la finale, après s’être retiré en demi-finale la veille.

La Corée du Sud et les Pays-Bas ont gagné les relais féminin et masculin, respectivement.

Au classement final après les six étapes de la Coupe du monde cette saison, le Canada a terminé troisième au relais féminin. Marianne St-Gelais a terminé en tête du classement sur 500 m, tandis que Boutin a terminé troisième sur 1500 m, même si les deux patineuses n’ont pas participé aux épreuves individuelles ce week-end.

Les Canadiens se rendront maintenant aux Championnats du monde, qui se dérouleront du 10 au 12 mars, à Rotterdam, aux Pays-Bas.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!