TORONTO — Kentavious Caldwell-Pope a réussi le tir de trois points décisif avec 13 secondes au cadran et les Pistons de Detroit ont gagné 102-101 face aux Raptors de Toronto, dimanche.

Le panier a dû être très savoureux car environ une minute plus tôt, Caldwell-Pope a vu son tir en foulée être bloqué par DeMar DeRozan, avec les Pistons en retard par trois points.

Caldwell-Pope a récolté 21 points, dont les cinq derniers des siens. Après son tir de longue distance très opportun, Toronto a obtenu une dernière chance de s’en tirer avec la victoire mais DeRozan a raté son occasion, sur un tir qui aurait valu deux points.

«Je commence à m’inquiéter, a affirmé le joueur des Raptors Kyle Lowry. Les choses ne vont pas de la façon dont elles devraient se dérouler. Rien ne change et ça m’inquiète vraiment.»

Tobias Harris a inscrit 24 points pour les Pistons, qui avaient perdu leurs trois derniers matches à l’étranger.

Andre Drummond a saisi 18 rebonds pour Detroit, qui a dominé 36-19 au dernier quart.

Les Pistons (26-29) luttent pour se classer septièmes ou huitièmes dans l’Est. Actuellement huitièmes, ils doivent se méfier de Charlotte, Miami et Milwaukee.

DeRozan a mené les Raptors avec 26 points, neuf de plus que Jonas Valanciunas.

«Tout allait mal en fin de match, a exprimé Lowry. Nous nous mettons dans les mêmes situations match après match et nous n’avons pas de succès. Quelque chose doit changer.»

Est-ce que ce dernier avait une idée du changement à apporter?

«J’ai mon idée, mais je vais me taire et être professionnel», a-t-il répliqué.

À l’approche de la date butoir des échanges dans la NBA, le 23 février, est-ce que les Raptors seraient tentés d’amener du renfort?

«L’aide est toujours bénéfique, a analysé DeRozan. Je ne vois jamais l’aide comme une chose négative. Si c’est l’option qu’il faut utiliser, pourquoi pas?»

Les Torontois (32-23) ont échappé 10 de leurs 14 dernières rencontres. Ils vont disputer leur prochain match mardi soir, à Chicago, contre les Bulls.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!