REGINA — L’agent de l’ex-quart de la NFL Vince Young dit être en discussions avec les Roughriders de la Saskatchewan afin que son client joue dans la Ligue canadienne.

Sur Twitter, Leigh Steinberg a déclaré avoir ouvert les pourparlers avec la formation de Regina.

Le nom de Young apparaît sur la liste de négociations des Riders, ce qui leur donne l’exclusivité à l’endroit de l’ex-vedette de l’Université du Texas.

Mercredi, Steinberg avait souhaité la bienvenue à son nouveau client en précisant qu’il souhaitait de nouveau jouer au football.

Young, qui aura 34 ans en mai, n’a pas fait partie d’une formation de la NFL depuis 2014. Il a été libéré avant cette saison-là par les Browns de Cleveland. Il n’a pas disputé une seule rencontre dans la NFL depuis 2011, avec les Eagles de Philadelphie.

Après une carrière universitaire remarquable, Young a été repêché le troisième au total en 2006 par les Titans du Tennessee. Recrue de l’année offensive de l’Associated Press à l’issue de sa première campagne, il a été sélectionné pour le Pro Bowl. Il n’a toutefois jamais répondu aux attentes.

Le mois dernier, Young a été condamné à 18 mois de probation pour conduite avec les facultés affaiblies. Il travaille actuellement pour un organisme faisant la promotion de la diversité et de l’engagement communautaire au Texas.

Par ailleurs, les Roughriders ont annoncé jeudi qu’ils avaient embauché le porteur de ballon Cameron Marshall. Ce dernier a passé du temps dans la NFL avec les Seahawks de Seattle et les Jaguars de Jacksonville la saison dernière.

Il avait précédemment disputé deux saisons avec les Blue Bombers de Winnipeg.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!