Le sprinter américain Jeremy Wariner passe à la course de moyenne distance – pour un soir, à tout le moins.

Quintuple champion du monde et spécialiste du 400 m, il est en lice à la poursuite de 1200 m au Grand Prix de Montréal, samedi.

L’épreuve rassemble des coureurs de distances variées, avec à l’enjeu des sommes d’argent. Un montant attend le gagnant de chacun des six tours de la piste de 200 m.

«C’est un peu hors de l’ordinaire pour moi, dit Wariner. Je me suis dit, ‘ça doit être le fun’.»

Le 1200 m inclut aussi le Québécois Charles Philibert-Thiboutot, premier athlète de la province à franchi un mille à l’intérieur en moins de quatre minutes (une quatrième place aux Millrose Games, le week-end dernier).

En créant cette course unique, les dirigeants espèrent attirer un public plus jeune vers l’athlétisme.

Plus tôt ce mois-ci, la superstar jamaïcaine Usain Bolt a pris part à la Série Nitro Athletics à Melbourne en Australie, un nouveau concept qui incluait un relais mixte 4 x 100 m, ainsi qu’une course de 150 m.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!