BROSSARD, Qc — Steve Ott savait que ses jours avec les Red Wings de Detroit étaient comptés. Voilà qu’il aura une chance de déployer toute sa fougue avec une formation dont les chances de participer aux séries éliminatoires sont bien meilleures.

«Lorsque c’est devenu évident que nous ne participerions pas aux séries, Ken Holland m’a approché et m’a fait part de ses intentions», a déclaré Ott lors d’une téléconférence depuis l’aéroport de Vancouver.

«Je ne savais pas à quel endroit, ni quelle équipe, mais je peux vous assurer que je suis très emballé de me joindre au Canadien de Montréal.

«Il s’agit d’une équipe rapide qui compte possiblement sur le meilleur gardien de but dans la LNH en Carey Price. Les matchs contre le Canadien ont toujours été difficiles avec des joueurs aussi compétitifs que (Brendan) Gallagher et (Max) Pacioretty. Et il a ajouté (Andrew) Shaw et (Shea) Weber.»

Ott n’arrivera pas à Montréal en terrain totalement inconnu. Il a déjà évolué en compagnie de Jordie Benn à Dallas, Tomas Plekanec avec les Bulldogs de Hamilton en 2005, et Brian Flynn avec les Sabres de Buffalo. Et derrière le banc, il renouera avec Kirk Muller qui a été l’adjoint de Ken Hitchcock lors du passage d’Ott avec les Blues de St. Louis lors des trois dernières saisons.

«On a eu de bons rapports de la part de Kirk à son sujet au niveau des mises en jeu, du jeu en désavantage numérique et du caractère. C’est important d’avoir un joueur comme lui, a déclaré le directeur général Marc Bergevin lors de son point de presse en fin d’après-midi.

Le fougueux attaquant de 34 ans a parlé brièvement avec Bergevin mardi soir, et celui-ci lui a présenté les attentes qu’il a à son endroit.

«Il veut que je continue de jouer mon rôle et d’être le type de joueur qu’il est difficile d’affronter. Nous devrions tenir une plus longue rencontre (mercredi) soir ou (jeudi).»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!