JONATHAN HAYWARD JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

VANCOUVER — Si ça continue comme ça, Alex Galchenyuk va demander que tous les matchs du Canadien de Montréal nécessitent du temps supplémentaire.

Après avoir inscrit des buts décisifs en prolongation lors de deux rencontres consécutives à la fin de février, Galchenyuk a vu son tir dévier sur Paul Byron avant de glisser derrière Ryan Miller après 73 secondes de la quatrième période, et le Canadien a arraché une victoire de 2-1 aux Canucks de Vancouver mardi soir.

Du coup, le Canadien a signé une sixième victoire d’affilée, une septième en neuf matchs depuis l’entrée en scène de Claude Julien derrière le banc de l’équipe, et une cinquième en prolongation.

«Quand tu lui donnes de la place, Alex peut faire beaucoup de bonnes choses. Plus il a de l’espace, meilleur il est. C’est un joueur qui excelle dans ces circonstances», a fait remarquer l’entraîneur-chef du Canadien qui a dit constater une hausse de la confiance chez ses joueurs.

Le Canadien l’a emporté malgré les absences d’Alexander Radulov et de Tomas Plekanec, et la perte de Brian Flynn dès le début de la première période, victime d’une blessure au haut du corps à la suite d’une dure mise en échec du défenseur Alex Biega.

«On a travaillé très fort, surtout en début de match, a analysé Julien. On a perdu deux joueurs et le banc s’est raccourci rapidement. On a eu un bon effort des joueurs, dans tous les aspects du jeu.»

Posté devant le filet, Byron a vu la rondelle frapper une partie de son équipement avant de bifurquer soudainement à la gauche de Miller. Ce dernier, qui avait amorcé son déplacement latéral vers sa droite, a tenté de récupérer la rondelle avant qu’elle ne glisse derrière la ligne rouge, mais sans succès.

«La rondelle a frappé l’intérieur de ma culotte et presque mon support athlétique. Ça m’a pris par surprise», a déclaré Byron.

«C’est presque comique, a mentionné Miller. C’est vraiment de la malchance. La rondelle était là, mais je n’ai pu la récupérer. Ça fait mal.»

Pour Byron, il s’agissait d’un 16e filet cette saison, et d’un deuxième but victorieux inscrit dans des circonstances dramatiques en trois matchs. Jeudi soir dernier, il avait procuré un gain de 2-1 contre les Predators de Nashville en marquant avec moins de neuf secondes à jouer au troisième vingt.

Torrey Mitchell avait permis au Canadien de prendre les devants à 3:57 de la première période grâce à son huitième filet de la saison, et son premier depuis le 8 décembre.

Blanchis par Carey Price lors de leur visite au Centre Bell au début du mois de novembre malgré une mitraille de 42 tirs, les Canucks ont finalement réussi à déjouer le gardien du Tricolore grâce au 4e de la saison de Michaël Chaput, à 12:49 de la troisième période.

Laissé seul devant le filet, Chaput a fait dévier un tir des poignets du défenseur Alexander Edler dans la partie supérieure droite du filet.

«C’est décevant et frustrant, a déploré Chaput. Ç’aurait été vraiment important pour nous au classement.»

Les Canucks sont venus bien près de gagner le match avant la prolongation lorsque Brandon Sutter a testé Price d’un tir du revers, décoché de l’enclave. Mais Price lui a fermé la porte alors qu’il restait moins de deux secondes à jouer au temps réglementaire.

Le Canadien a dirigé 38 tirs vers Miller, comparativement à 28 pour les Canucks en direction de Price.

Le gardien du Canadien poursuit donc sur sa lancée, lui qui a amorcé la rencontre avec une moyenne de buts alloués de 1,40 et un taux d’arrêts de ,949 depuis le 18 février.

«Ce n’est pas seulement moi, c’est notre jeu défensif en général, a déclaré Price. Depuis notre semaine de congé, nous jouons très bien.»

Avec ce gain, le Canadien s’est redonné une avance de six points sur les Sénateurs d’Ottawa au premier rang du classement de la section Est. La formation montréalaise, qui disputait le deuxième d’une séquence de quatre rencontres à l’étranger, a joué 67 matchs, trois de plus que les Sénateurs.

Le Canadien poursuivra ce périple dans l’Ouest canadien jeudi soir en rendant visite aux Flames de Calgary, vainqueurs de leurs sept dernières rencontres.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!