Mark J. Terrill/Associated Press Roger Federer

INDIAN WELLS, Calif. — Roger Federer a battu Stan Wawrinka 6-4, 7-5 et il a mis la main sur un cinquième titre à l’Omnium BNP Paribas, dimanche, dans une finale impliquant deux joueurs suisses.

À 35 ans et sept mois, Federer est devenu le plus vieux champion de l’histoire du tournoi, dépassant Jimmy Connors, qui était âgé de 31 ans et cinq mois lorsqu’il l’avait remporté, en 1981.

Cette victoire lui permet d’égaler le record du tournoi de Novak Djokovic, qui s’est incliné au quatrième tour, remportant ainsi un 90e titre en carrière. Il se classe au troisième rang, derrière Connors et Ivan Lendl, au chapitre du plus grand nombre de victoires sur le circuit de l’ATP.

Federer a perdu son service pour la première fois en cinq matchs, quand Wawrinka l’a brisé au premier jeu de la deuxième manche. Il avait facilement accédé à la demi-finale à la suite du forfait de Nick Kyrgios.

Dans l’autre finale, chez les dames, Elena Vesnina a défait Svetlana Kuznetsova 6-7 (6), 7-5, 6-4 alors que deux joueuses russes se disputaient les grands honneurs.

Vesnina n’avait jamais accédé au quatrième tour en simple, mais elle avait tout de même triomphé à ce tournoi à trois reprises, en double. Plus tôt dans la semaine, elle avait vaincu Angelique Kerber (no 2) et Venus Williams (no 12) en route vers la plus importante finale de sa carrière, à 30 ans.

Kuznetsova s’est inclinée en finale à Indian Wells pour une troisième fois. Elle avait auparavant été battue en 2007 et en 2008.

En vertu de ce troisième titre en carrière en simple sur le circuit de la WTA, Vesnina empochera une somme de 1,175 million $US et elle grimpera au 13e échelon du classement général, un sommet pour elle.

La seule autre fois que deux joueuses russes ont croisé le fer en finale du tournoi, en 2006, Maria Sharapova avait vaincu Elena Dementieva.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus