MELBOURNE, Australie — Le pilote québécois Lance Stroll a inscrit le 17e temps de la troisième séance d’essais libres en prévision du Grand Prix de Formule Un d’Australie, samedi.

C’est toutefois à l’arrière d’une moto que Stroll est rentré aux puits, lui qui a vu sa voiture frapper un muret avant de s’immobiliser à la sortie du virage 10 du circuit urbain d’Albert Park, à Melbourne. Le drapeau rouge a été agité et les officiels n’ont eu d’autre choix que de mettre fin à la séance.

Le jeune homme de 18 ans a enregistré un chrono de 1:27,327, près de quatre secondes plus lent que celui de Sebastien Vettel, qui a été le plus rapide de cette séance grâce à un temps de 1:23,380. Il s’agissait d’ailleurs du tour le plus rapide à être inscrit sur le circuit, mais il y a fort à parier que cette marque sera abaissée avant la fin du week-end.

À bord de sa monoplace, Stroll a fait savoir à son ingénieur, Patrick Lowe, qu’il allait bien et que le côté droit était endommagé. Cet accident a forcé l’écurie Williams à changer sa boîte de vitesses pour qu’il prenne part aux qualifications, qui auront lieu plus tard dans la nuit de samedi.

Au terme des qualifications, Stroll écopera une pénalité de cinq places sur la grille de départ en raison de cette substitution mécanique.

Les deux pilotes de l’écurie Mercedes, Valtteri Bottas et Lewis Hamilton, ont talonné Vettel et ils se sont emparés respectivement des deuxième et troisième rangs. Bottas a bouclé le circuit en un temps de 1:23,859 tandis que Hamilton a franchi la ligne d’arrivée en 1:23,870 lors de son meilleur chrono.

Kimi Raikonnen, chez Ferrari, a été le seul autre pilote à descendre sous la barre des 1:24,000. Il a inscrit un temps de 1:23,988.

Le coéquipier de Stroll au sein de l’écurie Williams, Felipe Massa, a terminé ces essais libres en 11e position (1:26,237). Massa a d’ailleurs éprouvé quelques ennuis dans la deuxième portion de la séance.

Stroll a été le 17e pilote à s’élancer sur le circuit d’Albert Park, mais il a été quelque peu ralenti par Raikonnen, qui a eu une crevaison. Le Québécois a d’abord enregistré un chrono de 1:27,454, bon pour le 10e rang. Il a toutefois glissé en 13e place et finalement au 17e échelon, à mi-chemin des essais libres.

À la 50e minute, Stroll a réussi son meilleur premier segment, mais en forçant un peu la note, il a perdu le contrôle de sa voiture à l’entrée du virage 10. Il venait tout juste de mettre des pneus à gomme ultra-tendre.

Vendredi, lors des deux premières séances d’essais libres, Stroll avait effectué 27 tours et son meilleur temps, 1:26,525, lui avait octroyé la 16e position.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!