SUNRISE, Fla. — Voici cinq moments marquants du match disputé lundi soir entre le Canadien de Montréal et les Panthers de la Floride.

Le Canadien solutionne Berra

Le Canadien a amorcé la rencontre sur les chapeaux de roue, et n’eut été du gardien Reto Berra, il aurait pu se bâtir un intéressant coussin. Les hommes de Claude Julien ont finalement percé sa muraille avec un peu moins de sept minutes à écouler au premier vingt. Le jeu a pris naissance derrière le filet, après une remise en zone adverse par le défenseur Brandon Davidson. Andrew Shaw a laissé le disque à Artturi Lehkonen avant de se diriger devant le filet de Berra. Lehkonen a remis la rondelle à Alex Galchenyuk, et celui-ci a vu sa tentative de passer donner contre la jambière du gardien des Panthers avant de revenir dans l’enclave. Shaw s’en est emparé et a battu Berra d’un tir des poignets dans la partie inférieure droite.

La trentaine pour Marchessault

Après une solide première période, le Canadien est devenu complètement inerte pendant le deuxième vingt et a forcé son jeune gardien Charlie Lindgren à se montrer alerte. Mais Lindgren n’a pas été en mesure de stopper Jonathan Marchessault, pour qu’il s’agissait d’un 30e cette saison. Après avoir reçu une passe de Michael Sgarbossa en zone du Canadien, Marchessault n’a eu aucune difficulté à se présenter au filet adverse et a profité d’un contact entre le défenseur Nathan Beaulieu et Lindgren pour glisser la rondelle sous la jambière gauche du gardien Tricolore, qui s’est retrouvé étendu de tout son long sur le ventre.

Le Canadien se tire d’embarras

À l’exception de Brendan Gallagher vers la toute fin de la deuxième période, les joueurs du Canadien n’ont eu que très peu d’occasions de tester Reto Berra pendant le deuxième vingt. Ils ont par ailleurs excellé lors d’un désavantage numérique de deux hommes pendant 68 secondes, à la suite de pénalités mineures successives à Andrew Shaw et à Phillip Danault. Durant ces deux pénalités, la brigade défensive du Tricolore n’a concédé qu’un seul tir pour maintenir l’égalité de 1-1.

Un tir exceptionnel de Lehkonen

Le Canadien a repris des couleurs en troisième période… et l’avance grâce à un tir de grande qualité d’Artturi Lehkonen. Profitant d’un revirement de Michael Matheson en zone défensive, le jeune attaquant finlandais s’est emparé de la rondelle et il a décoché un vif tir des poignets, sans le moindre avertissement, qui a totalement surpris Reto Berra. La rondelle a frappé la tige à l’intérieur du filet avant d’en ressortir aussitôt.

Lehkonen et Radulov scellent l’issue

Artturi Lehkonen a couronné une spectaculaire soirée de travail en marquant son 16e de la saison avec un peu plus de trois minutes à écouler à la troisième période. Paul Byron s’est d’abord échappé vers Reto Berra mais il a raté la cible. Cependant, la rondelle est revenue rapidement vers le devant du filet et Lehkonen, qui suivait derrière, n’a fait ni une, ni deux et a décoché un violent tir frappé d’une quinzaine de pieds sur lequel Berra ne pouvait absolument rien. Alexander Radulov a enchaîné moins de deux minutes plus tard avec son 18e de la saison, dans une cage désertée, pour confirmer le championnat de la section Atlantique du Canadien.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!