DARRYL DYCK DARRYL DYCK / La Presse Canadienne

VANCOUVER — Au lendemain de la conclusion d’une saison de misère, les Canucks de Vancouver ont congédié leur entraîneur-chef Willie Desjardins.

L’équipe a annoncé la nouvelle lundi, moins de 24 heures après une huitième défaite d’affilée en temps réglementaire.

Les Canucks ont terminé au 29e rang au classement général de la LNH.

En trois saisons à Vancouver, Desjardins a compilé une fiche de 109-110-27.

L’entraîneur de 60 ans a guidé son club aux séries éilminatoires à sa saison recrue en 2014-15, mais la reconstruction de l’équipe a fait un pas en arrière la saison dernière et la situation a nettement empiré en 2016-17.

Le club a également relevé de leurs fonctions les adjoints Doug Lidster et Perry Pearn.

Une conférence de presse est prévue plus tard lundi.

«Ç’a été une saison difficile et nous partageons tous la responsabilité des résultats, a déclaré le directeur-général Jim Benning dans un communiqué. Nous avons toutefois estimé que ce changement était nécessaire car nous continuons à développer une équipe axée sur la jeunesse et nous regardons vers l’avenir.»

Nommé le 18e entraîneur-chef de la concession en juin 2014, Desjardins semblait avoir réussi à remettre l’équipe sur les rails en début de saison lorsque les Canucks ont remporté leurs quatre premiers matchs. Mais ce départ en fanfare était en grande partie de la poudre aux yeux puisque les Canucks sont devenus la première équipe de l’histoire de la LNH à gagner ses trois premiers matchs d’une saison sans jamais avoir eu les devants en temps réglementaire.

Les Canucks ont adopté un système axé sur la défensive cette saison sous la tutelle de Desjardins, sacrifant l’offensive. Après un départ de 4-0-0, ils ont connu une séquence de neuf défaites (0-8-1), au cours desquelles ils ont été blanchis à quatre reprises en cinq matchs.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!