Chris Young Chris Young / La Presse Canadienne

TORONTO — Auston Matthews, des Maple Leafs de Toronto, n’a eu besoin que de 14 minutes et 18 secondes pour établir un premier record dans la LNH.

À la mi-octobre à Ottawa, il est devenu le premier choix numéro 1 au total à marquer deux fois à sa première période de jeu. Au terme de la soirée, il était le seul à avoir fait mouche quatre fois à son premier match, dans une ligue centenaire.

L’Américain de 19 ans s’apprête à disputer un premier match de séries, la série de premier tour face aux Capitals débutant jeudi soir, à Washington.

«On savait que le talent était là, a récemment dit le capitaine des Blackhawks de Chicago, Jonathan Toews. Il n’a pas perdu de temps, c’est évident. Ça vous fait vous demander à quel point il pourrait dominer d’ici quelques années.»

Matthews a établi des marques des Leafs pour les buts et les points par une recrue, avec 40 et 69. Il a éclipsé Wendel Clark et Peter Ihnacak, qui ont fait leurs débuts avec Toronto en 1985 et 1982, respectivement.

Matthews est la première recrue depuis Alexander Ovechkin à atteindre 40 filets, ce que le Russe a fait en 2005-06 (il a signé 52 buts). Il n’est que le quatrième à atteindre ce plateau avant de célébrer ses 20 ans.

Celui qui a grandi à Scottsdale, en Arizona, a vraiment connu une saison historique.

Dans l’ensemble des buteurs de la Ligue nationale, seul Sidney Crosby a été plus productif avec 44 buts, cette saison.

Misant déjà sur un gabarit de six pieds trois et 216 livres, Matthews le bonifie avec de la puissance, de la vitesse et des habiletés peu communes.

«Il peut marquer de plusieurs façons et c’est probablement l’une des grandes raisons pourquoi il a été si constant, dit Crosby. Il a un excellent lancer mais il peut aussi marquer de près, et il n’hésite pas à foncer au filet.»

Matthews a récolté 19 buts avec des tirs du poignet, 10 avec des tirs frappés, six en faisant dévier la rondelle et cinq du revers.

Et il menace constamment. Matthews a établi un record des recrues des Leafs avec 279 tirs. Dans l’ensemble de la LNH, seuls Teemu Selanne (387), Ovechkin (425), Wayne Gretzky (284) et Dale Hawerchuk (339) ont mis le gardien au défi plus souvent, à leurs premières saisons.

Tout cela fait qu’il a de bonnes chances de mériter le trophée Calder – aucun joueur des Torontois n’a obtenu cet honneur depuis Brit Selby, en 1966.

«Il a un talent exceptionnel, a dit l’entraîneur des Maple Leafs, Mike Babcock. Et ce qui est plus important encore, il est un individu exceptionnel. Ça va lui permettre d’être un bon meneur, parce qu’il fait les choses de la bonne façon à chaque jour. Au bout du compte, c’est ce qui va lui permettre de guider un club et d’être un gagnant.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!