AMBER BRACKEN AMBER BRACKEN / La Presse Canadienne

EDMONTON — Les Oilers d’Edmonton sont de retour en séries et leurs premiers rivaux, les Sharks de San Jose, sont des plus aguerris.

Les blessures pourraient toutefois être un facteur dans cette confrontation débutant mercredi soir, en Alberta.

Les centres Joe Thornton et Logan Couture sont des cas au jour le jour pour les Sharks, qui ont fini la saison régulière avec trois gains à leurs quatre dernières sorties.

«Ils sont privés de certains gars qui peuvent vraiment faire une différence», a dit le centre Connor McDavid, des Oilers.

Couture patine mais la douleur reste présente, résultat d’une rondelle au visage quand un tir frappé de Brent Burns a bifurqué, à la fin mars. Thornton a subi une blessure au genou gauche il y a une semaine, contre Vancouver. Couture aurait à suivre et à contrer McDavid, qui a dominé la ligue avec 100 points.

Les Oilers participent au bal printanier pour la première fois depuis 2006, quand ils ont brillé assez pour atteindre la ronde ultime, avant de s’incliner devant la Caroline. Dans ce parcours, ils ont écarté les Sharks en six matches.

Les attaquants McDavid, Leon Draisaitl, Jordan Eberle, Ryan Nugent-Hopkins, comme les défenseurs Oscar Klefbom et Darnell Nurse, en seront à leurs premiers matches de séries dans la Ligue nationale. Eberle tempère en disant que les Oilers ne seront pas intimidés par le contexte.

«Nous avons assez d’expérience pour savoir comment se comporter, a dit Eberle, qui en est à sa septième saison dans le circuit Bettman. Au niveau personnel, ç’a été frustrant de devoir attendre aussi longtemps. Les séries, c’est ce qui vous motive à jouer au hockey. Je vais enfin avoir cette chance.»

Les Oilers ont fini deuxièmes de la section Pacifique avec 103 points. Les Sharks y dominaient à la mi-mars mais ils ont ensuite perdu neuf fois sur 13, devant se contenter de 99 points.

Les Oilers ont battu les Sharks trois fois en cinq affrontements, incluant deux fois dans les deux dernières semaines.

Il y a aussi les gens derrière le banc. L’entraîneur des Oilers Todd McLellan et ses adjoints, Jay Woodcroft et Jim Johnson, ont tous quitté les Sharks il y a deux ans.

«Ils connaissent probablement les Sharks mieux que quiconque dans la ligue, alors ça va nous aider, a dit Eberle. Cela dit, nous les avons affrontés souvent en saison. Nous savons quel est leur style de jeu. L’important sera de travailler plus fort qu’eux et d’avoir une meilleure exécution.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!