Claude Paris Claude Paris / The Associated Press

MONTE-CARLO — David Goffin a défait Novak Djokovic pour la première fois de sa carrière au bout de sa cinquième balle de match, vendredi, en route vers une victoire de 6-2, 3-6, 7-5 qui lui a permis d’accéder au carré d’as du Masters de Monte-Carlo.

Goffin a empêché le Serbe de disputer une 50e partie en carrière contre le champion en titre, Rafael Nadal, qui doit disputer le dernier quart de finale plus tard vendredi contre le joueur non classé Diego Schwartzman.

Le Belge, 10e tête de série, avait perdu ses cinq affrontements précédents contre Djokovic, et semblait se diriger vers une autre défaite alors que le vainqueur de 12 tournois majeurs en carrière menait 4-2 au troisième set.

Goffin l’a cependant brisé au huitième jeu, et s’est ensuite accroché pour conserver son service au 11e.

La pression d’éviter le bris de service et de provoquer le bris d’égalité ultime est retournée sur les épaules de la deuxième tête de série, mais Goffin a continué d’être agressif.

Djokovic a éliminé une première balle de match en décochant un as, et une deuxième avec sa deuxième balle de service. Il en a sauvé une autre avec un coup droit gagnant, et une quatrième lorsque Goffin a expédié son revers dans le filet.

Goffin en a cependant obtenu une cinquième grâce à une faute directe en coup droit de Djokovic. Le Belge a alors confirmé son étonnante victoire en frappant un coup droit qui a semblé surprendre Djokovic en aboutissant directement sur la ligne de fond.

Goffin, qui n’avait gagné qu’un seul set en carrière contre Djokovic avant le match de vendredi, s’est alors pris la tête à deux mains.

Djokovic, le champion à Monte-Carlo en 2013 et 2015, lui a offert l’accolade au filet.

Plus tôt vendredi, Albert Ramos-Vinolas a remporté les quatre derniers jeux de son duel face à la cinquième tête de série Marin Cilic pour signer une victoire de 6-2, 6-7 (5), 6-2 et atteindre lui aussi les demi-finales.

Le Croate semblait pourtant en contrôle après avoir inscrit un bris en début de troisième manche. Mais l’Espagnol est venu de l’arrière pour mettre la table à un affrontement contre le Français Lucas Pouille, no 11, qui a battu l’Uruguayen Pablo Cuevas 6-0, 3-6, 7-5.

Ramos-Vinolas a eu besoin de plus de 150 minutes pour l’emporter, mais il aurait pu le faire plus rapidement, lui qui menait 5-3 au bris d’égalité de la deuxième manche.

L’Espagnol l’a emporté dès sa première balle de match, quand Cilic a commis une double faute.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus